Ce qu’il faut savoir sur les modalités d’examens en L.AS

Par Pauline Bluteau, mis à jour le 14 Decembre 2021
5 min

Comme le PASS, la licence avec option "accès santé" (L.AS), permet aussi d'accéder aux études de santé. Retour sur les modalités d’examens, dont les épreuves se déroulent en ce moment même.

Comme tous les étudiants en licence, les étudiants en L.AS (licence avec option "accès santé") passent des partiels, autrement dit des examens de fin de semestre, pour valider leur première année d’études. Des examens un peu particulier pour ces étudiants…

En effet, après avoir validé votre L.AS, vous pourrez accéder à la deuxième année d’études de santé en médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie ou kiné (MMOPK). Pour cela, il y a quelques modalités à respecter.

Les conditions à remplir pour valider son année de L.AS

Avant même de penser à cette deuxième année de formation, l’objectif reste le même pour tous les étudiants en L.AS, à savoir : valider sa première année. Pour cela, vous devrez obtenir 60 crédits ECTS (30 par semestre). Ce qui signifie que vous devrez obtenir une moyenne de 10/20 minimum. La plupart du temps, toutes vos notes sont compensables entre elles pour vous permettre d’avoir la moyenne. Mais selon les universités et selon votre parcours (ou mention), les modalités peuvent être légèrement différentes.

Lire aussi

Les conditions préalables pour entrer en MMOPK

Notamment pour ce qui concerne l’accès aux filières MMOPK. D’autres règles peuvent s’imposer en plus de la validation de la L.AS. Par exemple, dans la plupart des universités, vous devrez impérativement valider votre année en première session, c’est-à-dire, éviter d’aller aux rattrapages.

À savoir également : pour entrer en deuxième année d’études de santé, toutes vos notes de L.AS comptent. Celle de votre majeure (physique, chimie, biologie, maths…) et l’option santé. Là encore, la règle est stricte. Il vous faudra valider au minimum 10 ECTS dans le domaine de la santé pour pouvoir entrer en MMOPK. Les notes de l’option santé ne sont d’ailleurs parfois pas compensables avec l’ensemble de vos autres notes. C’est le cas à l’université de Lille (59), par exemple.

Enfin, il existe parfois des notes-seuils. Ce sont des notes éliminatoires qui vous empêchent de candidater pour intégrer la deuxième année de MMOPK.

Là encore, toutes ces modalités sont définies par votre université. Elles doivent être accessibles à tous les étudiants. Vous pouvez donc les demander pour avoir plus de précisions.

Lire aussi

Deux classements pour entrer en deuxième année d’études de santé

Si vous avez rempli toutes les conditions – avoir obtenu plus de 10/20 de moyenne, avoir validé son option santé et ne pas avoir de notes éliminatoires -, vous pouvez donc candidater pour entrer en deuxième année d’études de santé. Car ce n’est pas obligatoire.

En L.AS, vous avez le droit à deux sessions maximums pour intégrer les filières MMOPK pendant votre formation : à la fin de votre première, deuxième ou troisième année de L.AS. Pour cela, vous devez en informer votre université. Les candidatures sont généralement présentées en janvier.

Si vous postulez dès la première année de L.AS, à l’issue de vos deux sessions d’examens (décembre-janvier puis avril-mai), vous serez classé. Un jury doit fixer une note-seuil pour laquelle tous les étudiants situés au-dessus seront directement admis en deuxième année de MMOPK. Ce sont les admis du premier groupe. Ces derniers peuvent prendre jusqu’à la moitié des places disponibles. Pour les autres, il faudra attendre de passer un entretien oral et donc être classé une seconde fois pour être admis.

Pas de redoublement possible en L.AS

Vous l’aurez compris, à la fin de votre première année de L.AS, plusieurs voies sont envisageables selon votre situation :

  • une validation de votre L.AS et une admission en deuxième année de MMOPK à l’issue du premier ou du deuxième groupe ;
  • une validation de votre L.AS qui vous permet de poursuivre votre cursus en deuxième année de L.AS avec la même majeure et vous offre une deuxième possibilité de passer les examens pour entrer en deuxième année d'études de santé ;
  • si vous ne validez pas votre L.AS, deux possibilités s’offrent à vous : le redoublement en première année de licence classique (sans option santé) ou une réorientation en première année dans une autre formation. En cas de réorientation, vous devrez repasser par la plateforme Parcoursup.

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !