Cécile et Clémence, en BTS ACSE : “L’alternance permet d’être confronté à la réalité d’une exploitation agricole”

Par Propos recueillis par Mathieu Oui, publié le 06 Decembre 2013
2 min

En seconde année de BTS (brevet de technicien supérieur) analyse et conduite de systèmes d'exploitation, Cécile et Clémence ont choisi de suivre leur cursus en alternance.

Pouvez-vous nous présenter le BTS ACSE ?

“Cela signifie analyse et conduite de système d’exploitation. C’est une formation assez généraliste qui aborde la gestion d’une exploitation agricole, avec des cours de comptabilité, gestion, fiscalité, droit de l’exploitation agricole… Nous suivons les cours à la Maison familiale rurale de Granville, dans le sud de la Manche, et nous sommes en alternance. Après quinze jours de cours, nous avons une semaine de stage dans une exploitation. L’avantage de l’alternance est d’être confronté à la réalité concrète d’une exploitation agricole.”

En quoi consiste l’option équine que vous avez choisie ?

“C’est un module de trois heures par semaine pour découvrir et se spécialiser dans la filière équine, notamment sur la gestion et la valorisation des élevages. Cela permet d’élargir nos débouchés, pour travailler par exemple dans un haras ou un établissement équestre.”

Quel est votre projet professionnel ?

“Nous pensons toutes les deux poursuivre au moins jusqu’en licence professionnelle. Nous allons nous diriger vers le secteur paragricole, pour travailler par exemple dans le domaine du contrôle sanitaire ou laitier, dans l’insémination ou encore la comptabilité. L’avantage de cette formation est son caractère très généraliste, qui permet de travailler dans beaucoup de domaines. Et le programme prévoit trois semaines de stage dans un secteur paragricole.”

Comment se passent les études et la vie à Granville ?

“Nous sommes une promotion de 23 élèves et les professeurs sont très sympas. Certains élèves sont en internat mais la majorité ont leur appartement ou pris une colocation. La vie à Granville est assez animée, il y a le carnaval qui est réputé et aussi le casino (rires). Avec la présence d’un lycée hôtelier et d’une école d’infirmières, il y a pas mal d’étudiants. Et puis, on peut aller à la mer après les cours !”

Articles les plus lus

A la Une étudier en région

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !