1. Lifestyle
  2. Bourse & Prêts étudiants
  3. Certains étudiants percevront leurs bourses du CROUS jusqu’en juillet
En bref

Certains étudiants percevront leurs bourses du CROUS jusqu’en juillet

Envoyer cet article à un ami
Les étudiants qui passent des concours en juillet recevront un mois de bourses supplémentaire. // © Kittiphan/Adobe Stock
Les étudiants qui passent des concours en juillet recevront un mois de bourses supplémentaire. // © Kittiphan/Adobe Stock

Les associations étudiantes l’avaient demandé, le ministère de l’Enseignement supérieur l’a acté : les bourses du CROUS seront versées exceptionnellement en juillet aux étudiants qui doivent passer des concours ou des examens après le 30 juin.

À situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle. En raison de la crise sanitaire, le ministère de l’Enseignement supérieur (Mesri) vient d’annoncer la prolongation du versement des bourses sur critères sociaux en juillet. Seuls les étudiants "amenés à passer des concours ou examens terminaux au-delà du 30 juin" sont concernés.

Lire aussi : Précarité : les aides spécifiques d'urgence pour les étudiants

Un versement automatique des bourses en juillet

Après la fermeture des établissements en mars dernier, le confinement puis le déconfinement dans le respect des gestes barrières, impossible d’organiser correctement des concours ou examens dans les temps. Les étudiants en prépa, les candidats aux concours de la fonction publique ou encore à ceux de l’enseignement doivent passer leurs examens en juillet prochain.

"Afin de tenir compte de la prolongation du calendrier pédagogique dans certaines formations, il a été décidé que les étudiants dont les concours ou examens ont été reprogrammés au-delà du 30 juin pourront exceptionnellement recevoir un mois supplémentaire de leurs bourses sur critères sociaux." Le ministère précise qu’aucune démarche supplémentaire ne devra être effectuée par les étudiants. Le CROUS versera directement les bourses aux bénéficiaires.

Lire aussi : Coronavirus : une aide de 200 euros versées aux 800.000 étudiants et jeunes précaires

Faire face à la précarité étudiante

Une nouvelle qui est la bienvenue pour les étudiants qui ont subi de plein fouet la crise sanitaire et la montée de la précarité. Fin mars, la ministre de l’Enseignement supérieur annonçait le déblocage de 10 millions d’euros supplémentaires en faveur des aides spécifiques d’urgence. Le 12 mai dernier, une nouvelle aide de 200 euros était également créée à la fois pour les étudiants ayant perdu leur emploi ou leur stage pendant la crise sanitaire mais aussi pour tous les étudiants ultramarins.

La FAGE et l’UNEF, les deux grandes associations étudiantes nationales, espèrent tout de même que l’accompagnement financier des étudiants ne s’arrêtera pas là. Les présidentes des associations militent pour une aide nationale à laquelle seraient intégrés les étudiants, soit par le biais du revenu universel d’activité (RUA), soit via le revenu de solidarité active (RSA) ou encore la création d’une garantie jeune diplômé.

Lire aussi : Les étudiants d'Outre-mer pourront quitter la métropole grâce à des tarifs spéciaux