Comment devenir community manager ?

Par l'Etudiant, publié le 02 Decembre 2021
5 min

Le community manager est chargé de la gestion des réseaux sociaux d’une entreprise. En quoi consiste le métier ? Quelles études pour y parvenir ? Quels salaires et quelles évolutions de carrières possibles ? On fait le point.

Le métier de community manager s’est popularisé au fur et à mesure que les réseaux sociaux ont pris de plus en plus de place dans notre quotidien. Avec une présence numérique toujours plus importante, les entreprises ont aujourd’hui plus que jamais besoin d’une personne capable de gérer leur communauté.

Qu’est-ce qu’un community manager ?

Un community manager est chargé de la gestion des réseaux sociaux d’une marque, d’une entreprise, voire d’une personnalité. À travers sa manière de communiquer, il a pour mission de refléter une image positive de son employeur et de contribuer à développer et entretenir sa notoriété. Selon la société pour laquelle il travaille, le community manager peut occuper des fonctions variées allant de conseiller clientèle à gestionnaire du service après-vente.

Globalement, on peut dire que le community manager – plus communément appelé CM – assure le lien direct avec la communauté de l’entreprise pour laquelle il est employé. Gestion du mécontentement d’un client, animation des différents réseaux sociaux ou encore production de contenus sponsorisés, le rôle du community manager est très varié et la déclinaison de ses missions dépend principalement de la taille de l’équipe avec laquelle il collabore.

Lire aussi

Quelle formation pour devenir community manager ?

De manière générale, ce sont surtout les formations orientées sur le marketing et la communication qui sont à privilégier si vous aspirez à devenir community manager. Concernant le niveau de diplôme requis, il est préférable de pousser vos études supérieures jusqu’au master ou une équivalence car il s’agit souvent d’une condition demandée dans les offres d’emploi.

Parmi les différentes formations que vous pouvez suivre lors de vos études supérieures, on peut par exemple citer les cursus suivants :

En parallèle de l’université, il existe de nombreuses écoles spécialisées dans le domaine du marketing et de la communication. À noter qu’il est tout à fait envisageable, voire recommandé, d’effectuer une partie de votre formation en alternance.

En dehors des structures spécialisées dans le domaine du marketing et la communication, vous pouvez également intégrer une école de commerce ou de management et vous spécialiser progressivement dans le domaine du digital et des réseaux sociaux.

Lire aussi

Quel est le salaire d’un community manager ?

Le salaire d’un community manager varie selon son expérience et la structure dans laquelle il officie. Pour vous donner un ordre d’idée, un employé interne qui gère les missions liées au domaine du social media dans une petite entreprise d’imprimerie sera très loin du salaire d’un community manager recruté en tant que prestataire externe pour assurer la gestion des réseaux sociaux d’une grande marque de luxe.

Si on évalue à environ 2.500 € brut mensuel le salaire d’un community manager junior, on estime que la rémunération d’un expert des réseaux sociaux aguerri peut grimper jusqu’à 3.800 €. Plus vous maîtrisez de compétences liées à la sphère du social media (promotion, animation, analyse de données, etc.), plus vous disposez d’un profil attractif, susceptible de justifier certaines prétentions salariales.

Évolution du métier de community manager

De la même manière qu’une personne travaillant dans le milieu du marketing et de la communication s’oriente au fil de sa carrière vers le métier de community manager, il est tout à fait possible d’imaginer le chemin inverse. Ainsi, un community manager peut très bien être amené à occuper une fonction plus large telle que chargé de communication ou chef de projet web.

Si l’on va dans le sens d’une évolution, on se tourne naturellement vers des postes à plus haute responsabilité à l’image de celui de social media manager. Plutôt orientée stratégie, cette profession renvoie davantage à une fonction de décisionnaire. En accédant à un tel poste, vous adoptez une vision plus large de l’entreprise et êtes plutôt confronté à des missions centrées sur la récolte et l’analyse de données qui mènent à des prises de décisions stratégiques.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Métiers

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !