Les métiers qui vont recruter le plus de jeunes en France d'ici 2030

Par Etienne Gless, publié le 16 Mars 2022
5 min

INFOGRAPHIE. D'ici la fin de la décennie, les métiers de la vente, de l'enseignement et de la santé seront ceux qui proposeront le plus de postes aux jeunes débutants. C'est un des nombreux enseignements du rapport "Les métiers en 2030" publié par France Stratégie et la Dares. Quels métiers recrutent le plus de jeunes en France ? Suivez le guide.

La prospective est un exercice délicat surtout quand une crise sanitaire mondiale et une guerre en Europe viennent bouleverser les modèles retenus par les statisticiens. Deux organismes gouvernementaux, France Stratégie et la Dares (direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques), viennent de dresser le panorama chiffré du futur de l'emploi et des métiers à l'horizon 2030. Ils détaillent quels métiers recrutent le plus de jeunes et cela d'ici à 2030. Découvrez quelles seront les opportunités d'emploi pour les néo-diplômés et débutants d'ici à 2030 en France.

800.000 postes à pourvoir chaque année en France jusqu'en 2030

Le scénario principal retenu tient compte de la crise sanitaire survenue en 2020 ainsi que des évolutions attendues sur le plan démographique, économique, technologique ou environnemental. Verdict ? "Un million d'emplois nets supplémentaires seront créés d'ici 2030, dont les deux tiers dans les services marchands", observe Michel Houdebine, directeur de la Dares au ministère du Travail.

A ces créations d'emplois, s'ajouteront les postes à pourvoir du fait des départs massifs en retraite des dernières générations de baby-boomers. "Au total 800.000 postes seront à pourvoir chaque année d'ici 2030, et près de 90% proviendront du remplacement des départs en retraite des seniors."

Lire aussi

Quels métiers recrutent le plus de jeunes diplômés ou débutants ?

Vente, commerce : plus de 500.000 emplois pour les débutants

Ces forts besoins de recrutement offriront une formidable opportunité aux jeunes. Les métiers du commerce et de la vente seront la première catégorie de jobs qui accueillera le plus de débutants (sortis depuis moins de trois ans de formation initiale). France Stratégie et la Dares prévoient que 347.000 emplois de vendeurs seront occupés par les jeunes d'ici la fin de la décennie. Si on y ajoute les 147.000 postes d'attachés commerciaux et de représentants, ce ne sont pas moins de 500.000 postes dans le commerce et la vente qui seront occupés par des débutants. Les opportunités de travailler dans le secteur marchand pour les novices sont donc très nombreuses.

Métiers de l'enseignement, de la santé et du soin : plus d'un million de postes pour les jeunes

Autre gros pourvoyeur d'emplois pour les jeunes démarrant leur vie professionnelle : les métiers de l'enseignement avec 261.000 postes. Troisième sur le podium : les métiers de la santé. 261.000 postes d'infirmiers et sages-femmes devraient ainsi être pourvus par des salariés juniors. Si on y ajoute les 160.000 postes de médecins, les 190.000 du secteur paramédical et les 186.000 aides-soignants, ce sont en réalité près de 800.000 postes qui seront occupés par des jeunes professionnels dans le secteur médical dans les années à venir.

Lire aussi

Restauration, comptabilité, informatique : de nombreux métiers recrutent des jeunes

De nombreuses autres professions accueilleront des néo-diplômés en masse dans les années à venir. Le secteur de l'hôtellerie-restauration va continuer à embaucher de nombreux jeunes (182.000 selon les projections du rapport "Les métiers en 2030"). Le domaine de l'informatique et du numérique aura également besoin de sang neuf : quelque 156.000 postes d'ingénieurs informatique seront ainsi à pourvoir. Les métiers administratifs, de la finance ou de la comptabilité seront aussi très demandeurs de jeunes diplômés techniciens (161.000) et cadres (175.000).

Une chose est sûre : mieux vaut privilégier des études supérieures pour multiplier les opportunités d'emploi. Les experts de France Stratégie et de la Dares ont calculé que l'économie française allait perdre d'ici 2030 environ 800.000 emplois à bas niveau de qualification. Pour avoir facilement du travail dans les années à venir, vous n'avez pas donc fini d'étudier.

Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !