CV, lettre de motivation, entretien... Comment réussir sa candidature en alternance

Coaching

CV, lettre de motivation, entretien... Comment réussir sa candidature en alternance

Pour décrocher votre alternance, n’hésitez pas à tenter la candidature spontanée !
Pour décrocher votre alternance, n’hésitez pas à tenter la candidature spontanée ! © nvincible_bulldog/iStock
Par Etienne Gless, publié le 08 novembre 2023
1 min

Comment rédiger une candidature qui fait mouche et convaincre de vous recruter ? Découvrez les conseils d’experts pour trouver la bonne entreprise et signer votre futur contrat.

L’enjeu de la réussite d’une formation en alternance est de trouver une entreprise où vous pourrez mettre en application ce que vous avez appris dans votre établissement ou centre de formation d’apprentis (CFA).

Trouver une entreprise en rapport avec sa formation

"Attention à bien choisir une entreprise qui offre un poste en alternance avec des missions correspondant à la formation que vous préparez. Ne nous précipitez pas sur la première entreprise qui recrute en alternance", préconise Jean-François Laroche, qui enseigne dans plusieurs formations en alternance à l’EDTA Sornas (école de communication digitale et de design graphique).

"J’ai plusieurs étudiants en BTS communication qui effectuent leur alternance comme serveur dans un restaurant. Ce n’est pas très profitable pour mettre en pratique leur formation", souligne-t-il.

Cibler les offres en alternance

Affinez votre recherche et ciblez bien les offres qui vous permettront de mettre en pratique votre formation. "Quand vous trouvez une entreprise qui semble correspondre à votre projet, creusez, cherchez des informations complémentaires et si c’est bien le cas envoyez votre candidature", conseille Christelle Mallon, chargée des techniques de recherche d’emploi au CFA des universités Centre-Val de Loire.

Renseignez-vous bien sur l’activité de l’entreprise, ses métiers et ses valeurs. Lisez bien les descriptifs des postes proposés dans les offres d’emploi et vérifiez qu’ils correspondent à ce que vous apprendrez en formation.

Miser sur la candidature spontanée

Vous trouverez beaucoup d’offres de contrats en alternance sur des sites internet d’emploi comme Indeed, Hellowork, Pôle emploi, l’Apec, letudiant.fr ou le réseau social professionnel LinkedIn.

"En parallèle des recherches d’offres d’alternance sur ces jobboards, les étudiants peuvent aussi envoyer des candidatures spontanées. C’est-à-dire, postuler auprès d’entreprises qui n’ont pas exprimé un besoin clair d’alternants mais qui peuvent les recruter quand même", recommande Christelle Mallon.

Plus de la moitié des entreprises recrutent sans publier d’offres d’emploi. C’est la face immergée du marché du travail. Pour accéder à ce marché caché, pensez à postuler spontanément. "Notre service La Bonne alternance permet de postuler auprès d’une entreprise qui a une forte probabilité de recruter en alternance", conseille Camille Perret, conseillère Pôle emploi à Tours (37).

Grâce à un algorithme prédictif qui analyse les entreprises ayant déjà embauché des alternants par le passé, La Bonne alternance prédit celles ayant un fort potentiel d’embauche d’alternants dans les six mois à venir. Cela vous permettra de bien cibler vos employeurs potentiels et de maximiser vos chances de décrocher votre contrat.

Se faire aider par son établissement de formation

Pour votre recherche d’employeur, votre CFA ou votre organisme de formation peut vous aider. Une fois admissible dans une formation, pensez à vous faire accompagner. La plupart des établissements ont établi des partenariats avec des entreprises et peuvent vous mettre en relation avec elles.

"Dès qu’un candidat apprenti est considéré comme admissible dans nos formations, nous l’épaulons dans la recherche de son contrat d’apprentissage auprès des entreprises", témoigne Carole Picinali, directrice-adjointe chargée de l’apprentissage et des relations avec les entreprises à l’IUT de Sceaux (92).

L’organisme de formation peut également vous aider à rédiger vos CV et lettres de motivation. Beaucoup d’établissements proposent même des ateliers gratuits de techniques de recherche d’emploi : outre la mise en forme du CV et la rédaction des lettres de motivation, ils peuvent vous aider à vous préparer aux entretiens de recrutement.

Personnaliser vos CV et lettres de motivation

"Pour faire la différence, vous devez rédiger un curriculum vitae [CV] qui soit en rapport avec le profil du poste proposé, préconise Valérie Deflandre, conseillère au Centre d’information et de documentation jeunesse (CIDJ). Car ce qui intéresse l’entreprise, c’est de savoir quelles missions ou quelles tâches vont pouvoir vous être confiées." Mentionnez vos expériences professionnelles et compétences acquises.

Si vous quittez le collège ou le lycée pour préparer en alternance un CAP ou un bac professionnel, vous n’avez pas ou très peu d’expérience professionnelle à faire valoir sur votre CV. Cependant, vous pouvez valoriser vos qualités en étayant les rubriques centres d’intérêt ou informations complémentaires. "Une pratique artistique ou d’un sport, un hobby, un engagement associatif, une activité bénévole, une passion… Tout ce qui peut montrer que vous êtes capable de vous investir", estime Valérie Deflandre

Pensez aussi à donner un titre à votre CV, par exemple "Contrat d’apprentissage" ou "Alternance" et mentionnez en dessous le nom de la formation ou du diplôme préparé. Votre lettre de motivation doit être rédigée de manière claire, concise et accrocheuse. Son but ? Obtenir un rendez-vous pour un entretien d’embauche.

Soigner la présentation lors de l'entretien

"La plupart du temps, le recruteur va vous demander de vous présenter au début de l’entretien. Pour maîtriser votre présentation, vous devez vous y préparer, conseille Christelle Mallon. Vous devez donc répéter votre 'pitch' pour être capable de présenter votre parcours, votre formation et votre projet professionnel."

"Durant votre présentation, vous expliquerez aussi pourquoi vous avez choisi de préparer ce diplôme, pourquoi vous souhaitez le préparer en apprentissage et pourquoi vous avez postulé dans cette entreprise", recommande-t-elle aussi. Pour réussir cette introduction, vous pouvez répéter devant des amis, vous enregistrer, vous filmer pour vous corriger et vous améliorer. Ainsi, bien préparé, vous serez moins stressé le jour de l’entretien.

Adopter une posture professionnelle

Pensez aussi à vous projeter dans la future équipe professionnelle. "Soignez votre tenue vestimentaire car, en France, vous êtes encore jugé sur les apparences. Vous devez faire immédiatement bonne impression", estime Cédric Cepisul, directeur du cabinet de recrutement Alpha Conseil.

Outre la tenue, soignez aussi votre posture : "Ne vous présentez pas comme un ancien lycéen ou étudiant mais comme un futur professionnel, recommande Jean-François Laroche. Mettez en avant ce que vous pouvez apporter à l’entreprise en matière de compétences et de savoir-faire, plutôt que ce que vous lui demandez."

Et ne commettez pas l’erreur de parler trop de votre école ou de votre formation. "L’entreprise va payer votre formation : elle veut savoir à quoi vous allez lui servir. Si elle voit tout ce que vous pouvez lui apporter, elle y trouvera son intérêt… et vous embauchera !"

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !