BTS en sciences physiques

Par Séverine Maestri, publié le 02 Mars 2022
4 min

Préparé en deux ans dans différents types d’établissements, les BTS du domaine de la physique permettent une insertion professionnelle directe ou, pour certains, la poursuite d’études. L’Étudiant vous dit tout sur les BTS en sciences physiques : matières enseignées, conditions d’accès, débouchés et poursuites d’études.

Quels sont les BTS en sciences physiques ?

Que l’on s’intéresse au nucléaire, à l’astronomie, au domaine du paramédical, les BTS ci-dessous vous apprendront les principales lois de la physique et les hypothèses et expériences qu’elles permettent de formuler et de réaliser.
Quatre BTS existent dans ce domaine :
• le BTS contrôle des rayonnements ionisants et application des techniques de protection assure à son diplômé d’être un expert du contrôle des rayonnements (dans le domaine du nucléaire ou de la radiologie)
• le BTS environnement nucléaire permet de travailler sur les chantiers d’installation nucléaire
• le BTS systèmes photoniques est utile pour collaborer à la conception et à la réalisation d'appareils d'optique, par exemple
• le BTS métiers de la mesure (ex-Techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire) ouvre de larges domaines d’application (aéronautique, biomédical, radiologie…) ou le technicien réalise diverses mesures à l’aide d’appareils

Qu’apprend-on dans un BTS en sciences physiques ? Quelles sont les matières au programme ?

Au programme de ces BTS très pointus, moins de 10 heures par semaine sont consacrées aux matières générales, transversales à tous les BTS :
• français
• anglais
• mathématiques

Une vingtaine d’heures hebdomadaires sont ensuite dédiées aux matières professionnelles relatives aux sciences-physique et liées à la spécialité du BTS.
• électricité
• mécanique et vibrations
• optique, optoélectronique et imagerie
• thermodynamique et thermique
• chimie
• électricité appliquée
• informatique appliquée
• DAO-CAO (Dessin/Conception assistés par ordinateur)
• économie et gestion des entreprises appliquées au secteur étudié
• communication appliquée au secteur
• stratégie et techniques d’intervention (pour les BTS dans le nucléaire)

Des activités pratiques viennent compléter la partie concrète du programme. Par ailleurs, 6 à 12 semaines de stages selon les spécialités sont à répartir sur les deux années.

Lire aussi

Comment entrer dans un BTS en sciences physiques ? Quel bac privilégier ?

L’inscription en BTS sciences physiques dans la plupart des établissements se fait sur la plateforme Parcoursup. Il faut fournir un dossier (CV et lettre de motivation), parfois complété par des tests et/ou un entretien de motivation selon les BTS. Certaines écoles gèrent leur propre recrutement. Il faut se renseigner auprès d’elles directement.

Les responsables de ces BTS privilégient les bacs technologiques STL, STI2D, les bacs généraux avec les spécialités physique-chimie, mathématiques, sciences pour l’ingénieur, par exemple, mais aussi les bacs professionnels (systèmes numériques ; techniques d’interventions sur installations nucléaires).

Que faire après un BTS en sciences physiques ? Quelles poursuites d’études ?

Les BTS en sciences physiques sont des diplômes très concrets et constituent la première marche pour accéder au marché du travail. Toutefois, avec un très bon dossier, il est possible d’envisager une licence professionnelle dans les domaines de la métrologie, l'optronique, l’électronique, l’optique, l'acoustique, de la radioprotection nucléaire, de la chimie et physique des matériaux. Certains pourront rejoindre une classe préparatoire ATS ingénierie industrielle dans l’optique de poursuivre dans une école d’ingénieurs, souvent en alternance.

Quels métiers après un BTS en sciences physiques ?

Les titulaires d’un BTS industriel peuvent postuler à des emplois de technicien en radioprotection, technicien en métrologie, optronicien, technicien en optique de précision…

Contenus supplémentaires

A la Une BTS

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !