Tout savoir sur la licence informatique

Par l'Etudiant, publié le 22 Mars 2022
6 min

La licence informatique forme aux différentes facettes du métier de technicien informatique. Débouchés, programme, poursuites d’études, spécialités à choisir au lycée : vous voulez tout savoir sur la licence d’informatique ? Si vous n’aimez pas la programmation et les lignes de code, passez votre chemin. Sinon, cet article est fait pour vous.

Quelles spécialités choisir au lycée pour suivre une licence informatique ?

  • En optant au lycée pour la spécialité NSI (numérique et sciences informatiques), vous saurez, en entrant en licence d’informatique, ce qu’est un algorithme, un langage de programmation, une base de données. Un bon socle de connaissances pour bien suivre sa première année de licence à l’université.
  • L’informatique étant très proche des mathématiques, cette spécialité du même nom – ainsi que les options « maths expertes » ou « maths complémentaires » – sont également de bons compléments car mieux vaut ne pas être fâché avec les chiffres pour suivre des études en informatique.
  • Les bacheliers STI2D peuvent aussi candidater dans cette filière, toutes spécialités confondues.

Lire aussi

Comment entrer en licence d’informatique ?

Vous l’avez compris, la licence d’informatique est accessible après le bac. Il suffit de suivre le processus d’inscription sur Parcoursup, mais nous vous invitons à regarder attentivement les sites des universités pour repérer les petits plus de chacune, et les parcours offerts en troisième année.

La sélection est la même pour tous : dossier, puis entretien de motivation (parfois tests pour certaines formations).

Quel est le programme de la licence d’informatique ?

De… l’informatique ! Mais pas uniquement ! Des mathématiques, un peu d’anglais, des enseignements en technologies du web, etc., et beaucoup de pédagogie par projets sont au programme de la licence d’informatique.

  • En informatique, vous en apprendrez davantage sur le fonctionnement d’un ordinateur, la programmation les bases de données, les systèmes et réseaux, les algorithmes.
  • En mathématiques, le programme s’articule autour de l’algèbre, des probabilités, des statistiques, etc.

Si la première année de la licence informatique permet d’acquérir un socle commun, la troisième année est souvent l’occasion de choisir un parcours de spécialisation.

Quels sont les parcours possibles en licence d’informatique ?

En troisième année de licence d’informatique il est possible d’amorcer une spécialisation en choisissant un parcours comme, par exemple, génie logiciel ; systèmes et réseaux informatiques ; bases de données ; MIAGE (méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises), mais aussi data ; gaming…

Mentionnons le parcours MIME (micro-informatique et machines embarquées), très apprécié des recruteurs car en lien avec les avancées technologiques actuelles (implantation de programmes dans un robot, un véhicule, un téléphone mobile, une console de jeux…).

D’autres universités offrent, dès la première année, des « mineures », pour personnaliser encore plus tôt son cursus. Enfin, des parcours bi-disciplinaires peuvent associer l’informatique avec la biologie, les mathématiques, l’électronique pour ceux qui veulent ouvrir leur champ d’études.

Quelles sont les autres licences en lien avec l’informatique ?

Vous êtes passionné par l’informatique, mais vous ne souhaitez pas en faire 100 % du temps ? Des licences MIASHS (mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales) ont un programme axé sur les mathématiques et l’informatique, bien sûr, mais qui comporte aussi des sciences humaines et sociales (économie, macroéconomie, analyse financière, psychologie, biologie appliquée…).

Il existe également des licences orientées vers d’autres disciplines comme l’économie et la gestion ou les sciences/technologie/santé, et qui incluent des parcours en informatique ou en informatique et management.

Que faire après une licence en informatique ? Quelles poursuites d’études après une licence en informatique ?

Quels masters après une licence informatique ?

Plus de 65% des titulaires d’une licence s’inscrivent en master. Après votre licence informatique, le choix d’un master doit se faire en fonction de votre projet professionnel car l’informatique est partout dans notre quotidien et les domaines d’application sont nombreux.

La mention MEEF (métiers de l’enseignement, de l'éducation et de la formation) conduit aux métiers de l’enseignement, la mention MIAGE (méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises) est davantage tournée vers l’entreprise. Une licence MIASHS (mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales) est appréciée pour sa pluridisciplinarité.

Mais il existe beaucoup d’autres domaines de spécialité de l’informatique en poursuite d’études : réseaux et télécommunication ; traitement automatique des langues ; mathématiques et applications ; informatique ; géomatique ; automatique, robotique ; bio-informatique…

Ces mentions sont souvent assorties de parcours permettant une spécialisation pointue : ingénierie de la statistique ; ingénierie bio-informatique ; valorisation et protection des données de l'entreprise ; électronique, systèmes embarqués et télécommunications…

Lire aussi

Les concours de la fonction publique après une licence informatique

Après une licence d’informatique, certains concours s’offrent à vous, notamment ceux de la fonction publique de catégorie A dans la filière informatique. Sachez, par ailleurs, que le département informatique de l'ENS (École normale supérieure) recrute sur dossier puis deux épreuves orales des étudiants de troisième année de licence en informatique pour diversifier le profil des normaliens.

Quelles écoles après une licence informatique ?

Vous pouvez également rejoindre une école d’ingénieurs en admission parallèle. Certaines proposent des spécialisations en réseaux et télécommunications ou bio-informatique. Ou encore intégrer une école d’informatique dans laquelle vous pourrez opter pour une spécialité en cybersécurité, intelligence artificielle, big data, robotique, métiers du digital, de l’Internet, etc.

Lire aussi

Quels métiers après une licence informatique ?

Très concrète, la licence d’informatique offre des compétences pour exercer un métier d’assistant, surtout si vous avez suivi des stages au cours de votre licence ou effectué un semestre à l’étranger dans une autre université. Exemples : développeur d’applications informatiques, développeur de systèmes d’information, concepteur web, assistant au support systèmes et réseaux…

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !