Parole de parents : « Nous sommes venus pour voir la diversité des écoles et échanger avec des étudiants »

publié le 22 Janvier 2011
3 min

Daniel et son fils Dorian, en première S à Avignon, sont venus chercher des informations orientation sur le Salon du lycéen et de l’Etudiant de Marseille. Impressions au détour d’un stand, samedi 22 janvier 2011.

Pourquoi êtes-vous venus sur le salon ?

Daniel : « Mon fils n’a pas encore d’idée définie pour son orientation. Et je trouve que la terminale, c’est trop court pour faire son choix. Nous sommes venus ici pour identifier tous les pôles d’orientation, voir la diversité des écoles et échanger avec des étudiants. »

Dorian : « C’est un grand salon, ce qui permet d’avoir un aperçu de tout ce qui existe. Je me suis surtout renseigné sur les formations dans le domaine de la santé et du commercial. »

Quel parcours avez-vous fait sur le salon ?

Daniel : « Nous sommes arrivés à 10 heures ce matin et nous avons assisté à 3 conférences : Intégrer une école de commerce, droit : quelles études pour quels métiers ? et, Partir étudier à l’étranger. Nous avons aussi visité des stands sur les prépas, les écoles de kiné et d’ostéopathie. Et puis, c’est sympa aussi de passer la journée ensemble et d’avoir pris un peu de temps pour déjeuner tous les deux ce midi. »

Dorian : « Ce que j’apprécie avec les conférencesn c’est que chacun des intervenants peut donner un point de vue différent. J’ai été très intéressé par un intervenant de la conférence sur les écoles de commerce, qui a présenté son école : Sup de co Montpellier. Je suis allé ensuite me renseigner sur le stand. »

Qu’allez-vous faire après le salon ?

Daniel : « Nous irons donc au salon d’Avignon en février. Avant de venir à Marseille, nous étions aussi allés voir le train de l’orientation. »

Dorian : « C’est encore assez flou. Je ne sais pas vraiment ce que je veux faire plus tard, mais c’est vrai que la conférence sur le commerce m’a beaucoup appris. Je ne savais pas que les débouchés étaient aussi variés et qu’on ne travaillait pas seulement dans la vente. »

Propos recueillis par Céline Manceau
 

Articles les plus lus

A la Une étudier en région

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !