Bac STL et ST2S : quelles différences ?

publié le 13 Juillet 2022
6 min

Quelles sont les différences entre un bac STL (sciences et technologies de laboratoire) et un bac ST2S (sciences et technologies de la santé et du social) ? Profil des élèves, spécialités, débouchés… on fait le point.

Vous en êtes certain, la voie technologique est faite pour vous. Mais entre le bac STL et le bac ST2S (sciences et technologies de la santé et du social), votre cœur balance. Observer, réfléchir, expérimenter : ces deux filières permettent d’acquérir une solide culture générale et scientifique et sont plus concrètes que des bacs généraux. Mais alors, qu’est-ce qui les différencie ?

Les matières du tronc commun

Comme les 6 autres séries de bacs technologiques, les bac STL et ST2S partagent les mêmes matières du socle commun (matières déjà connues depuis la Seconde) :

  • du français (en Première),
  • de l’enseignement moral et civique (EMC),
  • de l’histoire-géographie,
  • des mathématiques,
  • 2 langues vivantes (LVA et LVB),
  • de l’éducation physique et sportive (EPS),
  • de la philosophie (en Terminale)
  • l’épreuve du grand oral (en Terminale également).

Par ailleurs, l’ETLV, l’enseignement technologique en langue vivante, est dispensé à raison d’une heure par semaine en Première et en Terminale.

L’élève peut choisir de le faire porter sur sa LVA ou sa LVB. Il croise l’apprentissage linguistique avec les notions technologiques du programme.

La différence entre ces deux bacs est surtout marquée dans le choix des spécialités et les débouchés offerts.

Quelles différences entre les « sciences de laboratoire » et les « sciences sociales » ?

Les intitulés donnent déjà une première indication. Les bacs technologiques permettent en effet de se diriger vers un secteur professionnel, ici les sciences de laboratoires ou les sciences sociales.

La formation en bac STL

Le programme du bac STL met en avant les sciences du vivant (biologie, physiologie, biochimie et microbiologie…), la physique et la chimie, avec un pôle scientifique très important qui allie théorie et pratique. Résolument tourné vers la science appliquée, l’élève est en effet formé à de nombreuses manipulations en laboratoire et observations au microscope.

Lire aussi

La formation en bac ST2S

Le bac ST2S met, lui, l’accent sur deux grands pôles :

  • les questions de santé
  • les faits sociaux.

Les secteurs du social et du paramédical sont largement abordés grâce à un programme important en chimie, physique, biologie, et beaucoup de manipulations. Même les matières comme les mathématiques sont rapportées à la biologie (calcul de dosage, par exemple…). Les élèves étudient beaucoup le corps humain, l’alimentation, l’hérédité, le droit de la santé.

Lire aussi

Quelles sont les spécialités du bac ST2S ?

Les élève de ST2S suivent trois spécialités liées à leur filière en classe de Première, et deux en Terminale.

Les trois spécialités de la classe de Première

  • Physique chimie pour la santé
  • Biologie et physiopathologie humaines
  • Sciences et techniques sanitaires et sociales

Les deux spécialités de la classe de Terminale

  • Sciences et techniques sanitaires et sociales
  • Chimie, biologie et physiopathologie humaine

Lire aussi

Quelles sont les spécialités du bac STL ?

Les trois spécialités de la classe de Première

  • Physique-chimie et mathématiques
  • Biochimie-biologie
  • Biotechnologies ou sciences physiques et chimiques en laboratoire (enseignement spécifique au choix)

Les deux spécialités de la classe de Terminale

  • Physique-chimie et mathématiques.
  • Biochimie-biologie-biotechnologies ou sciences physiques et chimiques en laboratoire (enseignements spécifiques en fonction du choix de Première)

Lire aussi

Quels stages faire en bac STL et ST2S ?`

Même s’ils sont facultatifs, il est possible de les réaliser pendant les vacances scolaires.

  • En ST2S, ils peuvent être envisagés en PMI, dans un établissement sanitaire, un établissement social, un établissement éducatif, un service de prévention…
  • En STL, ils pourront être effectués dans un service qualité, un laboratoire de recherche (tous secteurs : matériaux, agroalimentaire, chimie, parfum), dans une pharmacie, chez un opticien…

A qui s’adresse la filière STL ou ST2S ?

Le bac ST2S ravira ceux qui aiment les relations humaines, sont intéressés par le domaine de la santé et du social, apprécient le travail en équipe et font preuve d’autonomie. Si en classe de Seconde vous avez suivi l’option santé et social, cette filière est la suite logique.

Le bac STL. En Seconde vous avez aimé la SVT, la physique-chimie, les manipulations, ou vous avez suivi l’option biotechnologie et vous souhaitez approfondir vos connaissances en laboratoire ? Vous êtes curieux et aimez bien comprendre ce qui vous entoure, vous aimez les mathématiques, mais vous avez besoin qu’elles soient plus concrètes ? Ce bac est tout indiqué.

Que faire après un bac STL et après un bac ST2S ?

• Quelles études après un bac STL ?

Quels métiers après un bac STL ?

Le bac STL prépare essentiellement à travailler dans des laboratoires de contrôle qualité (du secteur agroalimentaire, de la qualité des eaux et de l’environnement, etc.), dans des laboratoires qui élaborent de nouveaux produits cosmétiques, ou qui conçoivent de nouveaux médicaments, des entreprises de recherche sur les biocarburants ou en laboratoire d’analyses médicales.

Lire aussi

Quelles études après un bac ST2S ?

  • concours des secteurs sanitaire et social : concours d'entrée des écoles spécialisées du secteur paramédical (infirmiers, ergothérapeutes, laborantins, pédicures, orthophonistes, manipulateurs d'électroradiologie médicale) ou du secteur social (assistants sociaux, éducateurs spécialisés, éducateurs de jeunes enfants)
  • formations courtes à bac+2 (de types BTS) ou bac+3 (BUT – ex-DUT) : BTS diététique, BTS ESF, BTS SP3S, BUT génie biologique…
  • rejoindre une licence STAPS et l’une de ses 5 spécialités.

• Quels métiers après un bac ST2S ?

Les débouchés du bac ST2S sont variés dans le domaine paramédical et social. Les diplômés pourront ainsi travailler dans les Centres communaux d’action sociale, les organismes de Sécurité sociale (CPAM, MSA et CAF), les mutuelles, le Conseil général, les crèches, les centres sociaux, les associations à vocation sociale et/ou humanitaire (surtout sur le territoire français), les centres hospitaliers, les maisons de retraites, les CSAPA (centres de soin, l'accompagnement et de prévention en addictologie)…

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une lycée

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !