1. 5 métiers autour de la BD quand on ne sait pas dessiner
Portrait

5 métiers autour de la BD quand on ne sait pas dessiner

Envoyer cet article à un ami
Stand Punkulture au festival international de la bande dessinée, à Angoulême, en janvier 2016. // © Natacha Lefauconnier
Stand Punkulture au festival international de la bande dessinée, à Angoulême, en janvier 2016. // © Natacha Lefauconnier

Il n’y pas que des dessinateurs dans le monde de la BD ! D’autres métiers peuvent vous amener à faire rimer profession avec passion… Entrez au cœur des bulles avec les témoignages d’un scénariste, d’une coloriste, d’un éditeur, d’une attachée de presse et d’une médiatrice culturelle.

Vous adorez les bandes dessinées et vous rêveriez d’en faire votre métier. Hélas, votre coup de crayon laisse à désirer malgré les heures passées à vous améliorer… ou tout simplement, vous n’avez pas la fibre artistique. Ne désespérez pas : d’autres professions requérant des compétences tout autres vous permettront de faire partie du 9e art.

Sommaire du dossier
Scénariste : “Pour écrire des histoires originales, il faut muscler sa culture générale” Éditeur : “On voit plus de tableurs Excel que d’auteurs !” Coloriste : “La couleur est là pour rendre service au dessin” Attachée de presse : “Grande timide, ce métier de contact est comme une thérapie !” Médiatrice culturelle au musée de la BD : “Prendre plaisir à visiter un musée, c’est le nerf de la guerre !”