1. Clara, assistante de direction au service communication des Mines de Nantes : "Je ne gère pas que l’administratif, j’ai des dossiers spécifiques"
Portrait

Clara, assistante de direction au service communication des Mines de Nantes : "Je ne gère pas que l’administratif, j’ai des dossiers spécifiques"

Envoyer cet article à un ami
Clara, Assistante de manager. // © F. Senard
Clara, Assistante de manager. // © F. Senard

En CDD pour 4 mois au sein du service communication d’une grande école, Clara apprécie de porter quotidiennement sa double casquette com’ et assistanat. Ne lui manque qu’un peu de stabilité.

Son parcours

Après un baccalauréat STT (actuel bac STMG) et des cours du soir aux Beaux-Arts d'Angers en parallèle, Clara, 28 ans aujourd'hui, a d'abord étudié les arts appliqués pendant trois ans. Le côté créatif et artistique lui plaisait, mais elle n'appréciait pas l'idée d'avoir à "répondre à une commande". Elle décide alors de préparer un BTS d'assistant de manager en alternance à la CCI d'Angers "parce que l'administratif, et surtout le volet gestion d'événementiels, [l']'attirait". En alternance, elle fait ses armes dans la petite équipe d'une mairie près d'Angers. Clara se partage entre la direction générale et le service tourisme et culture, qui organise des expositions d'art contemporain. Son objectif professionnel se dessine : l'assistanat dans un service de communication.

Elle poursuit ses études en licence professionnelle marketing et communication, toujours en alternance, et devient alors assistante du directeur d'un pôle regroupant différents partenaires chez Audencia, école de commerce nantaise. La jeune femme prend les rendez-vous, organise les déplacements, gère les réunions. Diplôme en poche, elle enchaîne deux CDD au sein de cette école, comme assistante de direction, puis chargée de projet, à la direction des relations entreprises et développement. Cette expérience lui vaudra d'être recommandée à la DRH d'une école d'ingénieurs nantaise en quête d'une remplaçante sur un poste d'assistante de direction.


Sa fonction

Depuis fin août 2013, Clara est assistante de direction au service communication de l'Ecole des mines de Nantes. Elle gère l'administratif de son département, composé d'un graphiste, d'une rédactrice et de la directrice de la communication, qu'elle assiste personnellement. La jeune femme participe chaque semaine aux réunions "en mode brainstorming" sur les projets en cours. Outre la gestion des déplacements, la logistique des voyages de presse, la mise à jour des bases de données et les réponses aux questionnaires des médias pour les palmarès des écoles d'ingénieurs, elle suit aussi des dossiers spécifiques, comme l'organisation de la remise des diplômes. "Je m'occupe de beaucoup de choses : traiteur, réservation de la salle, transports, invitations", détaille Clara.


Ce qu'elle aime le plus

La polyvalence. Sa double casquette com' et assistanat, lui permet d'avoir en charge des dossiers spécialisés. "Approfondir l'aspect stratégique de la com', interne et externe, m'apporte beaucoup", se réjouit Clara. Par ailleurs, la jeune femme a toujours été sensible à ce qu'elle appelle les "engagements d'avenir" et dont l'éducation fait partie. "En formant des gens pour l'avenir, l'école participe au futur. J'ai l'impression d'être utile", confie-t-elle.


Ce qu'elle aime le moins

Le manque de compréhension de la complexité de son poste et de ce métier "central". Si elle se sent considérée au sein de son service, elle reconnaît que "lorsque vous réunissez 25 personnes, ils ne vous disent pas forcément merci". "C'est parce qu'ils n'ont pas conscience du boulot qu'il a fallu pour y parvenir", analyse-t-elle.

Elle estime aussi que la rémunération des assistantes de direction n'est "généralement pas à la hauteur de leur utilité".


Son salaire

Clara gagne 1770 euros brut par mois.


Ses conseils

"Dans mon BTS assistant de manager, beaucoup de jeunes étaient là après un bac STT (actuel bac STMG) parce qu'ils ne savaient pas quoi faire", note Clara. Selon elle, il vaut mieux "aller voir ailleurs" après le bac pour arriver dans cette filière en étant motivée. Et l'assistante préconise l'alternance. "On apprend deux fois plus vite quand on est à la fois en formation et encadrée en entreprise", estime-t-elle.

Selon Clara, être assistante dans un domaine pour lequel on a un intérêt particulier est un vrai avantage. "Cela permet de pouvoir gérer des dossiers spécifiques."

Enfin, pour augmenter ses chances de décrocher un poste intéressant, elle conseille de jouer la carte de la mobilité.


Son avenir

En CDD pour quatre mois, Clara aimerait ensuite décrocher un CDD plus long ou un CDI "pour pouvoir me projeter dans ma fonction". Sa préférence ? Un service communication ou tout autre service ayant des besoins en communication.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Assistant(e) de manager : six façons d’augmenter ses chances de décrocher un premier emploi Élodie, assistante de direction : "La bonne humeur au travail est essentielle" Clara, assistante de direction au service communication des Mines de Nantes : "Je ne gère pas que l’administratif, j’ai des dossiers spécifiques" Stéphanie, assistante de direction dans un centre de cancérologie : "Je me sens utile et mon travail est de plus en plus intéressant"