1. Métiers
  2. Métiers - Portraits de pros
  3. Ces ingénieurs qui inventent l’avenir
  4. Damien, ingénieur dans l’automobile : comment il imagine des voitures moins polluantes
Portrait

Damien, ingénieur dans l’automobile : comment il imagine des voitures moins polluantes

Envoyer cet article à un ami
“Il faut innover pour rendre les voitures à moteur thermique moins dangereuses pour la planète.” // © Photo fournie par le témoin
“Il faut innover pour rendre les voitures à moteur thermique moins dangereuses pour la planète.” // © Photo fournie par le témoin

Déterminé depuis le lycée à contribuer à réduire la pollution, Damien est devenu pour ce faire ingénieur dans l’automobile. Diplômé de l’ESTACA, il travaille chez Technology and Strategy à améliorer des systèmes de régulation.

Son métier

Depuis l'obtention de son diplôme d'ingénieur, en septembre 2012, Damien a choisi de travailler à Munich (Allemagne). Employé par Technology and Strategy – un groupe franco-allemand de conseil en ingénierie et nouvelles technologies, basé à Strasbourg (67) –, il est missionné chez un constructeur automobile allemand. Son rôle ? Tester le système électrique de régulation de la climatisation, du chauffage et surtout de la température de la batterie de voitures électriques ou hybrides.

Pour cela, il se rend dans différentes salles de test avec son matériel (deux ordinateurs, des câbles, des logiciels...). Il intègre le système – un petit boîtier intelligent – dans une voiture reconstituée. Il simule son fonctionnement et regarde si tout se passe comme prévu. "Des normes environnementales précises doivent être respectées pour que la voiture puisse être commercialisée. Les réglementations sont plus ou moins sévères selon les pays", précise Damien qui, en ce moment, teste des modèles pour les marchés coréen et californien. En cas de problème, le système est renvoyé en conception puis retourne une nouvelle fois en phase de test où le jeune homme vérifie que les modifications ont bien été effectuées.

"Chaque jour se produit un nouvel événement qu'il faut gérer. Je peux être confronté à divers contretemps : des pièces qui ne fonctionnent pas dans la salle de test ou une salle qui n'est pas disponible alors que j'ai des délais à respecter. Il faut alors trouver des solutions : réparer la pièce, contacter mes supérieurs pour obtenir un créneau plus rapide... Je passe environ trois jours par semaine dans mon bureau pour analyser les résultats, rédiger les rapports, gérer l'organisation des tests, planifier... et deux jours dans les salles de test."

Dans le monde de demain...

"Les villes sont bruyantes et polluées à cause de la surabondance d'automobiles à moteur thermique. Il faut innover pour rendre ces voitures moins dangereuses pour la planète. D'ici à dix ans, on peut espérer une pollution de l'air réduite dans les villes, une pollution sonore quasi inexistante et une indépendance par rapport aux pays producteurs de pétrole."

Son parcours

"Dès le lycée, j'avais l'objectif de réduire la pollution, j'ai donc choisi de me spécialiser dans l'automobile en entrant à l'ESTACA (École supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile) à Paris, après mon bac S." Un semestre d'études à l'étranger lui a permis de parfaire son anglais, puis il a complété sa formation d'ingénieur par un mastère spécialisé électrification et propulsion automobile.

Ses conseils

C’est surtout le stage de fin d’études qui est déterminant. Être ingénieur, ce n’est pas seulement être diplômé d’une école, c’est surtout être curieux, ouvert d’esprit, passionné, rigoureux, charismatique.

Pour aller plus loin : Une école d'ingénieurs sans le bac S ? Tentez votre chance ! / "Métiers de garçons ?" "Métiers de filles ?" Bousculez les préjugés ! / Fusions des écoles d’ingénieurs : quel impact pour vous, étudiants ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Aurélie, ingénieure dans la robotique : comment elle invente un exosquelette Clément, ingénieur dans le développement durable : comment il améliore le bilan carbone des entreprises Benoît, ingénieur dans le numérique : comment il aide les malvoyants grâce à la réalité augmentée Laurent, ingénieur dans l’énergie : comment il transforme les déchets en carburant François, ingénieur en informatique : comment il veille à la sécurité des réseaux Damien, ingénieur dans l’automobile : comment il imagine des voitures moins polluantes