1. Ils vivent de leur plume : 5 pros racontent

Ils vivent de leur plume : 5 pros racontent

Envoyer cet article à un ami

Journaliste, concepteur-rédacteur, auteur, chargé de communication… Le point commun de ces professions ? Avoir une bonne maîtrise de l'écriture. Si vous avez des facilités à écrire, sachez que celles-ci constituent un véritable atout professionnel et que c'est une compétence recherchée dans de nombreux métiers.

"L’écriture est le meilleur moyen d’exprimer et d’analyser ses sentiments", s’enthousiasme Julie, analyste fonctionnelle à la mairie de Paris. Passionnée, la jeune femme âgée de 30 ans n’a jamais cessé de coucher ses idées sur le papier. Alors qu’elle n’aurait jamais envisagé d’en faire son métier, elle a pourtant publié son premier roman jeunesse en 2011 aux éditions Thierry Magnier. Et dans son métier d’analyse fonctionnelle, l’écriture est également un outil indispensable et quotidien.

Un atout pour les recruteurs
Si, comme Julie vous avez des facilités de plume, sachez que celles-ci constituent un véritable atout professionnel. À l’heure des sms et de Twitter, alors que de nombreuses enquêtes soulignent le recul de la maîtrise de la langue écrite et orale auprès des jeunes générations, savoir écrire constitue une compétence appréciée et un moyen de se démarquer.

Les employeurs recherchent des jeunes diplômés qui maîtrisent correctement l’expression écrite et rédigent sans faire de fautes d’orthographe ou de grammaire à toutes les lignes. D’ailleurs, à la question sur les principales qualités recherchées par les responsables de rédaction quand ils recrutent un collaborateur, "la qualité d’écriture et de style arrive même en seconde position, après la curiosité d’esprit (1)".

Savoir écrire mais pas seulement
À noter toutefois : pour Julie, Élodie, Marc et les autres témoins de ce dossier, l’écriture ne représente qu’une partie de leur activité quotidienne. D’autres compétences – comme la recherche et la synthèse d’informations, des capacités d’analyse critique et de communication – sont souvent associées à leur profession. Autant de savoir-faire qu’ils ont acquis lors de leurs études littéraires, à l’université ou en classe prépa.

Pour les professionnels du Web, la polyvalence est également de mise : connaissance des outils numériques, usage des réseaux sociaux, maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères sont attendus. Aujourd’hui, un rédacteur qui travaille sur le Web, doit non seulement savoir rédiger un article mais pouvoir aussi tourner des images ou monter un son.

5 métiers parmi d’autres
Ce dossier vous présente 5 professionnels qui utilisent l’écriture, mais la liste est loin d’être exhaustive. Citons aussi les métiers de traducteur, scénariste, secrétaire de rédaction, biographe, audiotypiste (compte-rendu de réunions en conférences), journaliste d’entreprise, ou écrivain public… À vous de trouver la voie qui convient le mieux à votre désir d’écrire !

(1) Les cahiers du journalisme. Automne 2010
 
Mathieu Oui
Avril 2012
Sommaire du dossier
Julie, analyste fonctionnelle et auteure : "J’ai toujours écrit sans pour autant penser en faire mon métier" Henri, assistant parlementaire à l’Assemblée nationale : "Pour écrire pour quelqu’un, il faut se mettre à sa place" Élodie, conceptrice-rédactrice chez Young & Rubicam : "Je dois trouver des messages efficaces et qui restent dans la tête des gens" Marie, consultante en relations presse : "Rédiger pour le monde de l’entreprise ne nécessite pas tant d’avoir un style que de savoir argumenter" Marc, journaliste au Figaro.fr : "L’écrit permet plus de nuances et de subtilités que l’image"