1. Métiers de la musique : Krixx, label manager
Portrait

Métiers de la musique : Krixx, label manager

Envoyer cet article à un ami
Krixx est manager du label Lite Licht. // © Photo fournie par le témoin
Krixx est manager du label Lite Licht. // © Photo fournie par le témoin

Krixx, passionnée de musique, raconte que sa carrière de manager dans un label doit en partie au hasard d’une rencontre. Aujourd’hui, elle peut se targuer d’être devenue une vraie professionnelle dénicheuse de jeunes talents.

Son parcours

Après un bac littéraire, Krixx se lance dans des études de droit à l'université de Grenoble, mais sans succès. "Ce sont des études trop longues et théoriques, le côté abstrait et terre à terre m'a déplu. J'avais besoin de quelque chose de créatif", explique-t-elle. Après quelques années de débrouille et un travail dans un magasin d'informatique, elle se lance dans le business de la musique, une idée qui a mis du temps à mûrir dans son esprit.
"J'ai rencontré Lady Purple, une DJ grenobloise, lors d'une soirée où elle mixait. La discussion s'est engagée autour de sa technique et de sa sélection musicale. Nous avons gardé contact et je lui ai parlé de mon rêve de monter un label, elle, avait déjà le sien, mais voulait s'en désengager, elle m'a donc proposé d'y participer", raconte-t-elle. Krixx est d'abord embauchée pour s'occuper de la création visuelle, puis ses missions s'élargissent vers l'événementiel, la communication, et le management des artistes, jusqu'à ce qu'en 2009 Lady Purple lui laisse la direction du label.

Son métier

Krixx est manager du label Lite Licht. Le premier volet de son travail consiste à "écouter tout ce qu'on [lui] envoie : maquette, démo, production finalisée..." Pour elle, il faut savoir "répondre à tous, mais aussi ne pas se contenter de dire oui ou non à un artiste, on peut lui proposer des modifications sur ses morceaux".
Son métier nécessite également d'"être constamment à l'écoute de ce qui se passe, fouiner pour trouver des artistes". Le label manager ne s'occupe pas que de la partie artistique, il a aussi un côté administratif à gérer. "La partie contractuelle est pour moi importante, car j'aime bien que les choses soient très cadrées, on décide des royalties qui vont revenir à l'artiste, ce qu'il a le droit de faire ou pas...", décrit Krixx, à qui les études de droit avaient pourtant déplu.
Le manager peut aussi avoir un rôle d'accompagnement artistique, "je ne le fais pas avec tous les artistes, quand c'est le cas on travaille son image, notamment pour les visuels, les choix graphiques, pour travailler sa notoriété...", détaille Krixx.

Ce qu'elle aime le plus

"Mettre en avant les jeunes talents émergents, et voir ensuite qu'ils progressent, arrivent à se faire un nom."

Ce qu'elle aime le moins

"C'est un métier où il faut tout le temps être à l'affût, qui génère un stress qui peut être bon ou mauvais, mais ce qui est sûr c'est que ce n'est pas un métier reposant !", prévient-elle. Krixx dénonce les idées reçues : "Beaucoup de personnes pensent que c'est un métier facile et fun, mais notre statut d'intermédiaire est assez précaire. L'événementiel est un milieu fluctuent, nous sommes soumis à des phénomènes de mode, mais aussi à l'actualité économique car la musique n'est pas une consommation de nécessité."
Elle est aussi obligée de diversifier ses activités, régentées sous le statut de l'auto-entrepreneur, pour arriver à boucler ses fins de mois, avec des missions en communication ou en radio.

Son conseil

Pour Krixx, le déclic de la musique est venu tard, mais elle conseille de "faire des stages dans des labels et des formations professionnelles". Ce métier nécessite selon elle "une certaine maturité, il faut aimer le contact, savoir être à l'écoute, avoir du nez et toujours se remettre en question".

D'autres jeunes pros racontent leur métier dans la musique : découvrez leurs témoignages.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Métiers de la musique : Guillaume, ingénieur du son Métiers de la musique : Marilou, chargée de la communication Métiers de la musique : Krixx, label manager Métiers de la musique : Éric, corédacteur en chef du magazine Le Nœud Pap’ Métiers de la musique : Anne, musicothérapeute Métiers de la musique : Joris, réalisateur de clip musicaux Métiers de la musique : Éva, responsable relations label à Spotify