1. Métiers de la musique : Marilou, chargée de la communication
Portrait

Métiers de la musique : Marilou, chargée de la communication

Envoyer cet article à un ami
Relations presse, promotion, réseaux sociaux… Marilou intervient dans de nombreux domaines. // © Photo fournie par le témoin
Relations presse, promotion, réseaux sociaux… Marilou intervient dans de nombreux domaines. // © Photo fournie par le témoin

Marilou, 25 ans, est chargée de la communication pour la SMAc (Scène de musiques actuelles) de Nîmes. Du partage de contenu sur les réseaux sociaux à l'élaboration de stratégies pour la promotion des événements, les domaines dans lesquels elle intervient sont très larges.

Son parcours

Après son bac ES en 2007, Marilou entre à l'IEP (institut d'études politiques) d'Aix, où elle décroche un master 2 en communication institutionnelle à l'international. Marilou effectue son stage de fin d'études au festival du Printemps de Bourges. "C'est le festival de référence dans le secteur des musiques actuelles", justifie-t-elle. Elle aime tout particulièrement ce milieu qui "défend un projet artistique, qui est une valeur non marchande, mais digne d'intérêt général".
Elle entre par la suite à la SMAc (Scène de musiques actuelles) de Nîmes pour un stage, puis y est engagée en CDI (contrat à durée indéterminée).

Son métier

Marilou intervient dans de nombreux domaines. "Cet espace n'est pas qu'une salle de concerts, il y a aussi des ateliers pour faire découvrir la musique, accompagner les jeunes et les aider", précise-t-elle. Elle s'occupe ainsi des relations avec les journalistes, de la promotion de la salle, de la communication sur les réseaux sociaux, ou encore coordonne les mises en vente à la billetterie. Des missions qui exigent notamment des qualités rédactionnelles et une bonne culture générale. Côté salaire net, elle gagne environ 1.400 € par mois.

Ce qu'elle aime le plus

"Élaborer une stratégie pour faire la promotion des événements, se demander quel public est ciblé, comment les attirer sont des choses vraiment intéressantes à faire", détaille-t-elle. Elle affectionne tout particulièrement le fait qu' "à partir des mêmes outils, on peut adapter sa stratégie en fonction de chaque situation". Par exemple, pour la promotion du festival "This is not a Love Song", en mai 2014, elle a publié des photos d'ambiance en temps réel sur Facebook pour attirer un maximum de jeunes.

Ce qu'elle aime le moins

Son métier étant assez général dans le domaine de la communication, il y a forcément des aspects qui lui plaisent moins. C'est le cas de la gestion de la billetterie, où Marilou coordonne les mises en vente. "C'est trop technique", admet-elle.

Son conseil

S'occuper de la communication dans le milieu de la musique nécessite des connaissances dans ces deux domaines. Pour Marilou, il faut donc multiplier "les expériences professionnelles, bénévoles et associatives" pour se faire une première idée du monde de la musique. Mais aussi "être polyvalent et curieux, s'intéresser à l'écriture, aux nouvelles technologies et au graphisme ; les recruteurs le remarqueront".

D'autres jeunes pros racontent leur métier dans la musique : découvrez leurs témoignages.

Pour aller plus loin : Débuter dans le cinéma et l'audiovisuel : 20 jeunes racontent / Quelles formations pour débuter dans l'audiovisuel ? / Quels métiers pour concilier mes passions de la musique et des jeux vidéo ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Métiers de la musique : Guillaume, ingénieur du son Métiers de la musique : Marilou, chargée de la communication Métiers de la musique : Krixx, label manager Métiers de la musique : Éric, corédacteur en chef du magazine Le Nœud Pap’ Métiers de la musique : Anne, musicothérapeute Métiers de la musique : Joris, réalisateur de clip musicaux Métiers de la musique : Éva, responsable relations label à Spotify