Accueil Annuaire des métiers
Ingénieur(e) en fabrication additive
L’imprimante 3D est l’objet indispensable pour cet ingénieur spécialisé dans l’industrie du futur. // © Adobe Stock / Seventyfour

Ingénieur(e) en fabrication additive


Véritable métier de l’industrie du futur, l’ingénieur en fabrication additive assure la réalisation, la production et la diffusion de pièces et de machines utilisant l’impression 3D. Son principal atout ? Son expertise technique qui lui permet d’agir sur les matériaux, les procédés ou les logiciels portant sur cette méthode de fabrication.


On l'appelle aussi

Ingénieur(e) impression 3D


Chiffre clé

Niveau d'Etudes
Bac+4/5
Niveau de Salaires
de 2900€ à 8300€
Recrutement / Embauche
Elevé
Volume d’emplois
Faible

Les questions fréquentes

Pourquoi l’appeler ingénieur en production additive ?

L’impression 3D industrielle est son quotidien. Son travail consiste à imaginer une manière de fabriquer une pièce par ajout de matière, couche après couche, là où conventionnellement l’industrie fonctionne par fabrication soustractive (usinage, perçage). Travailler divers matériaux (métal, plastique, silicone, céramique…) et en créer de nouveaux (plus résistants, plus légers, plus écologiques, moins coûteux…) fait aussi partie de ses tâches.

Comment s’y prend ce spécialiste de l’impression 3D ?

Tout débute par la réalisation en 3D d’une pièce à l’aide d’un logiciel informatique. Cette pièce est ensuite découpée virtuellement en tranches et les informations sont envoyées couche après couche à une imprimante 3D. De l’idée au produit fini, l’ingénieur intervient à toutes les étapes de la réalisation de la pièce.

Dans quels secteurs travaille l’ingénieur de fabrication additive ?

Transports, luxe, sport, joaillerie, construction, enseignement/pédagogie, les secteurs sont infinis et les entreprises multiples (grand groupe, moyenne entreprise, voire start-up). Du rouge à lèvres au luminaire, en passant par le pare-chocs ou la prothèse adaptée à la morphologie d’un patient, cette technique conduit au sur-mesure, réduit le coût et optimise la durée de vie des objets. 

Et le salaire de l’ingénieur en fabrication additive ?

Selon la dernière enquête 2019 de l’IESF, les ingénieurs fraîchement diplômés gagnent environ 2.900 € brut par mois. En toute fin de carrière leur salaire peut atteindre plus de 8.300 €.

Etudes conseillées

Un bac+5 sinon rien ?
Pour exercer ce métier il faut une formation acquise école d’ingénieurs, en 3 ans après un bac+2/3 ou en 5 ans après le bac.
Bac+5
Après un bac technologique ou un bac général assorti de spécialités scientifiques, les bacheliers intègrent, au choix, 2 ans de classe prépa intégrée (CPI), 2 ans de classe prépa scientifique ou un bac+2/3 – notamment un BTS/BUT* –, avant de rejoindre pour 3 ans une école d’ingénieurs. Ces écoles délivrent des formations scientifiques et technologiques généralistes et de nombreuses proposent en fin de cursus des spécialisations en « fabrication additive » (ESILV, Arts et Métiers, Toulouse INP-ENSIACET, ENSTA Paris, ENISE, INSIC…). *Bachelor universitaire de technologie (en 3 ans). À la rentrée 2021, il remplace le DUT (en 2 ans).

C'est fait pour moi si

Les métiers du même secteur