Fiche métier : Technicien(ne) photovoltaïque

Industrie
Niveau d'études nécessaire
Pas de diplôme requis
Salaire moyen
à partir de 1870 € net
Sommaire du secteur

Description

Secteur Industrie - Énergie - Production - Robotique - Mécanique
Niveau d’études minimal Pas de diplôme requis 
Bac conseillé Pas de diplôme requis
Alternance Non
Durée de la formation  De 12 à 18 mois 
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant mensuel brut À partir de 1 870 € net

Que fait un(e) technicien(ne) photovoltaique ?

Au cœur des nouvelles technologies et des enjeux de transformation écologique, le ou la technicien(ne) photovoltaïque est chargé(e) d’installer, de mettre en service, de veiller à l’entretien et la réparation de panneaux photovoltaïques.  Il(elle) est aussi chargé(e) d’installer de nouveaux matériels et de vérifier qu’ils respectent bien les règles en vigueur dans l’entreprise sans oublier de faire remonter à sa hiérarchie les anomalies détectées ou les actions réalisées. La maintenance avec un grand M ! Un métier qui demande une grande polyvalence, parfois plombier pour effectuer des raccordements, électricien pour les branchements, chauffagiste pour les réglages, contrôleur de la qualité, et même chercheur quand il sera question d’innover en proposant des pistes d’amélioration.

C’est aussi un poste qui nécessite de nouvelles compétences tel que la télérelève, la télésurveillance, la maintenance prédictive. Le photovoltaïque est en plein boom, les débouchés ne manqueront donc pas !

Quelles sont les compétences d'un(e) technicien(ne) photovoltaique ?


Observateur, réactif et débrouillard.

Quelles est la formation d'un(e) technicien(ne) photovoltaique ?


La certification permettant d’accéder au métier ne nécessite pas de diplôme en amont. Le centre de formation L’Industreet, une initiative lancée par la Fondation TotalEnergies ayant ouvert ses portes en 2020, à Stains, propose un cursus gratuit aux 18-25 ans. Les formations durent jusqu’à 18 mois et peuvent être intégrées à n’importe quel moment de l’année, avec un recrutement sur dossier.

C’est fait pour moi si :

✓    Je suis curieux

✓    Je suis réactif

✓    Je sais travailler en autonomie

✓    Je suis bricoleur

✓    J’ai  une capacité d’analyse et de déduction

Pour aller plus loin : 


Des métiers pour évoluer
 :  chef/fe d’équipe, chef de chantier spécialisé en photovoltaïque, gestionnaire de prestations, contrôleur technique.

Des métiers qui sont proches : Bardeur, Câbleur, Calorifugeur, canalisateur,Électricien Automobile, Électricien Naval.

Explorez les parcours possibles

Découvrez les métiers de l'industrie

Onisep Didask L'Etudiant

Autres témoignages