Automaticien(ne)

Industrie
Niveau d'études nécessaire
bac pro
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Industrie
Niveau d’études minimal Bac
Bac conseillé Bac pro, S, STI2D
Alternance Oui
Sélectivité des études Faible à moyenne
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 1.480 à 1.999 €

À certains postes, dans la production industrielle, les machines automatisées ont peu à peu remplacé les hommes. Ces robots, ultrasophistiqués, sont construits par l’automaticien. Sous la direction d’ingénieurs, ce technicien participe à la conception de tous les automatismes installés dans l’usine.

Un client veut une nouvelle machine capable d’emballer ses plats cuisinés ? Il faut alors concevoir le système et coder des programmes informatiques complexes destinés à commander les fonctions du robot. Ensuite, l’automaticien se rend en usine pour effectuer les derniers réglages. En cas de problème, c’est lui qu’on appelle : il répare, entretient, améliore les machines.

Dans une grande entreprise de production, ce technicien est spécialisé, le plus souvent au bureau d’études ou en production, mais il peut aussi travailler en maintenance ou au service après-vente.

Ses compétences

Concevoir, entretenir, réparer, paramétrer.

Sa formation

Il est possible de débuter, en particulier dans la maintenance, avec un bac pro MEI (maintenance des équipements idustriels) ou PLP (pilote de ligne de production). Mais de plus en plus d’entreprises se tournent vers des BTS (contrôle industriel et régulation automatiquemaintenance des systèmes option systèmes de production) ou des DUT génie industriel et maintenance.

 

Autres témoignages