BUT HSE - hygiène, sécurité, environnement (ex-DUT HSE)

Par l'Etudiant, publié le 25 Avril 2022
6 min

Le BUT HSE (hygiène, sécurité, environnement) forme des spécialistes de la gestion des risques. Capables d'identifier de manière transverse et interdisciplinaire les sources de dangers, ils déploient les méthodologies d'analyse et de management des risques dans les domaines de la SST (Santé Sécurité au Travail), de la prévention des risques industriels, naturels ou sociétaux. Quels sont les attendus Parcoursup pour intégrer le BUT hygiène, sécurité, environnement, quelles sont les grandes lignes du programme, les métiers accessibles et les poursuites d’études : l’Étudiant répond aux questions que vous vous posez.

Présentation du BUT HSE (hygiène, sécurité, environnement)

En trois ans après le bac, le BUT offre une formation universitaire qui articule théorie et pratique, avec une professionnalisation progressive. Même si ce diplôme est une porte d’entrée directe sur le marché de l’emploi, la solidité des connaissances permet à ceux qui le souhaitent de continuer leurs études à l’université ou en école.

Le diplômé du BUT spécialité HSE (hygiène, sécurité, environnement) est un généraliste de la maîtrise des risques. Dans une approche pluridisciplinaire, la formation fournit des connaissances techniques, scientifiques, juridiques et humaines sur les différents aspects de la sécurité, de la santé au travail et de l'impact des activités de l'entreprise sur l'environnement.

La spécialité hygiène, sécurité, se présente sous forme d’un seul parcours qui débute dès la première année.

Lire aussi

Quel est le parcours du BUT HSE (hygiène, sécurité, environnement) ?

Le parcours du BUT HSE (hygiène, sécurité, environnement) est accessible dès la première année.

BUT HSE parcours science du danger et management des risques professionnels, technologiques et environnementaux

Ce parcours permet à l’étudiant d’assurer la sécurité dans les entreprises, la formation du personnel dans le domaine de la sécurité et de conduire toutes les actions de prévention contre les risques professionnels.

Quel est le programme du BUT HSE (hygiène, sécurité, environnement) ?

Le BUT spécialité hygiène, sécurité, environnement est assorti d’un volume horaire global de 1.800 à 2.000 heures sur les trois ans et 600 heures de projets tutorés.

En tout, cinq compétences sont à acquérir en BUT hygiène, sécurité, environnement.

Chaque compétence se décline en savoir-faire, eux-mêmes découpés en situations professionnelles. Nous donnons ici la compétence et son savoir-faire associé et nous vous invitons à vous reporter au référentiel pour plus de détails.

Lire aussi

Programme du BUT HSE (hygiène, sécurité, environnement) : quelles compétences développerez-vous ?

4 compétences à acquérir à partir de la première année :

  • Evaluation des risques : évaluer les risques professionnels, technologiques et environnementaux.
  • Prévention des risques : prévenir les risques professionnels, technologiques et environnementaux.
  • Urgences et crises : répondre aux situations d’urgence et de crise.
  • Animation de la démarche : animer la démarche QHSSE (qualité, hygiène, santé, sécurité environnement).

1 compétence supplémentaire à acquérir à partir de la deuxième année :

  • Management QHSSE : accompagner la direction dans son management QHSSE.

Organisation de la formation

  • Le volume hebdomadaire des cours dispensés en BUT hygiène, sécurité, environnement est soutenu (une trentaine d’heures). Ils se présentent sous la forme de CM (cours magistraux) en promotion entière, de TD (travaux dirigés) en groupes d’une vingtaine d’étudiants et de TP (travaux pratiques) en petits groupes d’une dizaine d’étudiants.
  • Les cours sont assurés par des enseignants-chercheurs et des intervenants extérieurs issus du monde professionnel.
  • Lorsqu’il est préparé en alternance, il est prévu que le volume horaire global soit réduit de 15 % en première année, de 15% en deuxième année, et de 15% en troisième année. S’il est suivi en formation initiale, il faut compter 22 à 26 semaines de stages et des heures de PPP (projet personnel et professionnel) pour rendre l’étudiant acteur de sa formation et lui permettre de se projeter dans son futur métier.
  • Une adaptation locale à hauteur de 30% environ peut intervenir sur les deux dernières années du diplôme, ceci afin de permettre à chaque IUT de répondre aux attentes de son environnement régional. Les IUT précisent sur leurs sites les adaptations locales s’ils en ont, n’hésitez pas à les étudier.
  • Le programme comprend également des SAÉ (situations d’apprentissage et d’évaluation) qui vont aller valider une compétence. Exemples de SAÉ : évaluer les risques professionnels d’une situation de travail simple ; prévenir les risques pour les populations et les installations dans un établissement recevant du public (ERP) ; contribuer à la gestion d’une situation d’urgence ; animer en équipe un stand en lien avec les problématiques HSE lors d’un forum ; évaluation des risques environnementaux dans une perspective de transition environnementale ; prévenir les risques dans le cadre d’une situation de travail simple ; mettre à jour un plan d’intervention interne ; préparer et animer en groupe une séquence autour d’un risque dans le cadre d’une campagne de sensibilisation…

Débouchés : quels métiers exercer avec un BUT HSE (hygiène, sécurité, environnement) ?

Le diplômé du BUT HSE exerce au sein d'entreprises de tous les secteurs et dans des administrations. Il peut également travailler pour des sociétés de conseils, de contrôle ou des services publics compétents en prévention des risques et protection des populations…

Ils peuvent, par exemple, exercer les métiers suivants : animateur HSE (en entreprise ou dans une collectivité), cadre intermédiaire chargé de la QHSSE en entreprise ou dans une collectivité, contrôleur de sécurité des services de prévention de la Sécurité Sociale…

Quels bacs et spécialités à privilégier pour intégrer un BUT HSE (hygiène, sécurité, environnement) ?

Le BUT hygiène, sécurité, environnement est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat technologique STL, STI2D et ST2S ou d’un bac général avec les enseignements de spécialité suivants : mathématiques, physique-chimie, SVT (sciences de la vie et de la terre), biologie-écologie (essentiellement dispensé dans les lycées agricoles), SI (sciences de l'ingénieur).

L’inscription passe par la plateforme Parcoursup et la sélection s’effectue sur dossier, voire tests et/ou entretien.

Quels sont les attendus Parcoursup pour entrer en BUT HSE (hygiène, sécurité, environnement) ?

Les étudiants doivent s'informer sur les questions d'actualité (particulièrement celles relevant de l'HSE), savoir mobiliser leurs connaissances et développer un sens critique, être capables d'évoluer dans un environnement numérique et détenir des connaissances de base en bureautique, avoir une curiosité scientifique, technologique et expérimentale, mais aussi des capacités d'observation, d'analyse et de synthèse. On attendra d’eux qu’ils aient des bases en sciences expérimentales.

On leur demandera aussi d’avoir une maîtrise du français permettant de communiquer à l'écrit et à l'oral de façon adaptée, de comprendre un énoncé, de l'analyser et de rédiger une solution, de posséder une connaissance suffisante de l'anglais permettant d’échanger à l'oral, de lire et de comprendre un texte, de répondre aux questions écrites et orales, d’être prêts à s'impliquer et s'organiser dans leurs études pour fournir le travail nécessaire à leur réussite en autonomie…

Études : que faire après un BUT HSE (hygiène, sécurité, environnement) ?

Après un BUT hygiène, sécurité, environnement, il est possible de poursuivre ses études en master (mention qualité, hygiène, sécurité, ou mention risques et environnement, par exemple). D’autres rejoindront une école d’ingénieurs offrant des spécialisations en gestion des risques et environnement. L’intégration se fait sur dossier en admission parallèle (une solution intéressante pour ceux qui redoutent de passer par les classes préparatoires et les concours).

Sachez que la réforme n’a pas fait disparaître le DUT, qui continue d’être délivré en tant que diplôme intermédiaire du BUT au bout de deux ans et permet parfois de se réorienter vers un autre BUT d’une spécialité proche, une licence professionnelle mention gestion des risques industriels et technologiques, par exemple.

Les plus lus BUT (ex-DUT)

Contenus supplémentaires

A la Une BUT (ex-DUT)

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !