Choisir sa formation en art en un coup d’œil

Par Pauline Bluteau, Dorothée Blancheton, publié le 03 Juin 2021
6 min

INFOGRAPHIE. Si vous souhaitez vous former aux métiers artistiques après le bac, diverses formations s’offrent à vous que ce soit au lycée, à l’université ou dans une école. Présentation des principaux diplômes d’art que vous pourrez alors obtenir après le bac.

Une chose est sûre, pour faire des études d’art, vous avez l’embarras du choix : à la fois au niveau des établissements publics ou privés, de la durée des formations (bac+2 à bac+5), de vos spécialités, de la pédagogie… Petit tour d'horizon des diplômes d'art reconnus, accrédités, visés par l’État.

Le panorama des différents diplômes d'art accessibles après le bac.

Les BTS spécialisés dans le domaine artistique

Les BTS en arts appliqués – tout comme les MANAA (mises à niveau en arts appliqués) et les DMA (diplômes des métiers d’art, bac+2) – ont été remplacés par le DNMADE (diplôme national des métiers d'art et du design) depuis 2018. Il reste toutefois quelques BTS artistiques comme le BTS photographie ou le BTS métier de l'audiovisuel et ses diverses options (techniques d'ingénierie et exploitation des équipements ; gestion de la production ; métiers du son…).

Suivant l’option choisie, vous pourrez intégrer le marché du travail en tant que régisseur son, assistant de production, technicien vidéo etc. ou poursuivre vos études avec une licence professionnelle ou encore intégrer une grande école… Dans tous les cas, avec de petits effectifs, l’entrée en BTS est sélective.

Lire aussi

Le diplôme national des métiers de l’art et du design (DNMADE)

Cette formation dispensée en lycées, écoles d’art ou centres de formation des apprentis (CFA) se déroule sur trois ans et est reconnue au grade de licence. Elle propose 14 mentions : animation ; espace ; événement ; graphisme ; innovation sociale ; instrument ; livre ; matériaux ; mode ; numérique ; objet ; ornement ; patrimoine ; spectacle.

Chaque mention donne accès à diverses spécialisations. La mention spectacle, par exemple, peut avoir une spécialisation costumes de scène ou régie lumière… Les débouchés sont extrêmement variés selon les parcours choisis : designer, metteur en scène, régisseur son, joailler, modeleur numérique…

Les vœux s’effectuent directement sur Parcoursup mais mieux vaut prévoir un plan B car au même titre que les BTS, les promotions sont assez réduites et les places restent chères.

Lire aussi

Le diplôme supérieur d’art appliqué (DSAA)

Après un DNMADE, vous pouvez suivre deux ans de formation supplémentaire pour obtenir un diplôme supérieur d’art appliqué (DSAA) de niveau bac+5. Il propose quatre mentions : mode, produit, graphisme et espace.

Les débouchés portent sur l’illustration, le stylisme, l’architecture… Il y a peu d’établissements délivrant ce diplôme et, là encore, la sélection est rude.

Lire aussi

Les licences et masters d’art

À l’université, vous pourrez suivre l’une des licences d’art proposées (arts plastiques, arts du spectacle, histoire de l’art et archéologie, musicologie…). Ici l’enseignement fait la part belle à la théorie même s’il y a un peu de pratique. En licence 2 ou 3, selon les établissements, des parcours de spécialisation sont prévus.

Le diplôme en poche, vous pourrez poursuivre sur un master, tenter un concours de la fonction publique, intégrer les écoles supérieures d’art (dites écoles des "beaux-arts") en vue d’obtenir un DNSEP (Diplôme national supérieur d'expression plastique) ou continuer en école du patrimoine ou de la restauration. Renseignez-vous bien sur Parcoursup sur les attendus et les programmes de chaque formation.

Lire aussi

Le diplôme national d’art (DNA)

En école supérieure d’art, les fameux "beaux-arts", vous pourrez préparer en trois ans le DNA, un diplôme reconnu au grade de licence. Le cursus est commun en première année puis se décline en trois options : communication, design ou art (la plus fréquente), chacune comprenant des mentions différentes.

La validation des deux premières années permet d’acquérir un certificat d’études d’arts plastiques (CEAP). En fonction de vos résultats, vous pourrez poursuivre vos études vers le diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP), de niveau bac+5.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une écoles d'art et de la création

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !