Les formations pour travailler dans le secteur du jeu vidéo et de l’animation

Par Dimitri Schlichter, publié le 28 Octobre 2021
5 min

Avec 5 milliards d'euros de chiffres d'affaires, 2020 est une année record pour l’industrie française du jeu vidéo. Le secteur est en bonne santé et peut s’appuyer sur un tissu industriel fourni. Mais avant de vous lancer, tour d’horizon des diplômes et cursus qui vous préparent aux métiers du jeu vidéo et l'animation.

Le panel des métiers est large, et le secteur recrute ! Qu'ils s'agissent des métiers du jeu vidéo ou de l'animation, ces professions techniques sont parfois estampillées "offres avec peu de candidats" sur le site de Pôle emploi. Il y a donc une carte à jouer dans ce secteur. Mais avant de faire votre choix, il faut cibler les différents métiers qui existent : concepteur, programmeur, développeur, animateur 3D, game-designer… Et ensuite définir la formation la plus adaptée à votre projet. Car plusieurs chemins mènent à Rome : du bac+2/3 au bac+4/5, dans des écoles, à l'université ou au lycée…Vous avez l'embarras du choix, suivez le guide.

Lire aussi

Le bac+2, porte d’entrée vers le jeu vidéo et l’animation

Le BTS SIO option Solutions logicielles et applications métiers (SLAM) est une porte d’entrée vers les métiers du jeu vidéo et de l’animation, dans la mesure où vous serez formés à la conception et au développement d’application. Il s'agit d'un diplôme de niveau bac+2 (près de 240 formations en France, inscription via Parcoursup), accessible en apprentissage dans 87 établissements. Néanmoins, il est vivement conseillé de poursuivre vos études.

Pour percer, visez une formation à bac+3 minimum

Depuis la rentrée 2021, deux Bachelors universitaires de technologie (trois ans d’études) – le BUT Informatique et le BUT Métiers du multimédia et de l’Internet – préparent aux métiers de développeur / concepteur, de game-designer… À l’issue du diplôme, vous aurez la possibilité d’entrer dans la vie active ou de poursuivre vos études : en master Audiovisuel, médias interactifs numériques, jeux* ou dans une formation spécialisée en école d’ingénieurs. Autre voie universitaire possible, la licence professionnelle Métier du jeu vidéo, accessible après un bac+2 validé.

Lire aussi

Le DNMADE mention Graphisme et le DNA option Design préparent au métier d’assistant-graphiste. Pour se spécialiser dans l’animation, orientez-vous vers le DNMADE mention Animation. Si vous ambitionnez des métiers de webdesigner ou designer d’interface, privilégiez le DNMADE mention Numérique. Chacune de ces formations se déroulent en trois ans. Et vous pourrez aussi poursuivre vos études pour un diplôme supérieur d’arts appliqués, un diplôme national supérieur d’expression plastique – deux formations de niveau bac +5…

Lire aussi

Les formations au jeu vidéo et en animation en écoles privées

Près d’une vingtaine d’écoles privées forment aux métiers du jeu vidéo et de l’animation en France. Attention à bien vérifier que la formation proposée est enregistrée au RNCP (Répertoire national de la certification professionnelle).

Parmi celles-ci : Isart Digital (Paris), IIM Digital school (Paris La Défense), l’école Georges Méliès (Orly), LISAA (Paris, Bordeaux et Toulouse), Pôle IIID (Roubaix), Rubika (Valenciennes), e-artsup (8 campus en France), l’école Brassart (14 campus en France), l’ICAN (Paris, Lyon et Lille), ou encore l’école Emile Cohl (Lyon).

Lire aussi

Une école publique – le Cnam-Enjmin à Angoulême (16) – propose plusieurs parcours de formation : game design ; conception graphique ; conception sonore ; programmation ; management de projets ; marketing ; psychologie et sociologie appliquées à la conception de l’interaction homme / machine.

Lire aussi

* Proposé à Angoulême par l’Université de Poitiers et le CNAM, à l’UPHF de Valenciennes, l’Université de Lorraine à Metz, l’Université Jean Moulin à Lyon et à l’INU Jean-François Champollion à Albi.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une écoles d'art et de la création

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !