Les diplômes universitaires : comment ça marche ?

Par La rédaction de l'Etudiant, publié le 26 Août 2015
6 min

Voici quelques explications qui vous aideront à y voir un peu plus clair en particulier pour vos formations après le bac.

Les filières généralistes

• Premier cycle : la licence

Le cycle licence est réparti sur trois années d’études (L1, L2, L3). Une fois le bac en poche, vous pouvez entrer en première année. Pour décrocher la licence, il faut obtenir 180 crédits durant ces six semestres d’études. Ces crédits sont une unité de valeur commune à tous les pays européens appliquant le LMD, ce qui vous permet d’effectuer une partie de vos études à l’étranger.

• Second cycle : le master

Après l’obtention d’une licence, vous pouvez poursuivre vos études avec un master qui se déroule en deux ans (M1, M2). Celui-ci vous conduira à un niveau bac+5 si vous obtenez les 120 crédits nécessaires à sa validation.
Ce diplôme vous permet de compléter les connaissances acquises en cursus licence, mais surtout de vous spécialiser dans un domaine particulier en fonction de votre objectif professionnel.

• Troisième cycle : le doctorat

Ce cycle se déroule en trois ans après le master de recherche. Une fois votre sujet d’étude choisi, il faut le faire valider par votre directeur de recherche. Après acceptation, un long travail de recherche vous permettra d’élaborer et de rédiger votre thèse. Les débouchés concernent essentiellement le secteur de l’enseignement et celui de la recherche.

• Les diplômes intermédiaires

Supprimés par la réforme LMD, vous avez néanmoins la possibilité d’obtenir les diplômes de DEUG et de maîtrise auprès de votre université à l’issue d’une L2 (pour le Deug) et d’un M1 (pour une maîtrise) validé. Ils sont par exemple nécessaires pour accéder à certains concours de la fonction publique.

Le Diplôme universitaire (DU)

À l’inverse des autres diplômes délivrés par les universités, le DU (Diplôme Universitaire) ne s’inscrit pas dans le schéma traditionnel. Il est en effet le seul à ne pas être soumis à une habilitation du ministère de l’Enseignement supérieur, il est délivré directement par une université française, contrairement aux autres diplômes qui sont délivrés au nom du ministère. De ce fait, le DU n’a pas vocation à être reconnu au niveau national.

Des programmes variés

Chaque DU est unique par rapport à un autre ; sa durée, son programme d’enseignement, son coût sont autant d’éléments qui varient en fonction des universités.

Débouchés

À l’image de leur statut très particulier, le DU ont souvent vocation à illustrer une formation inédite voire innovante qui est propre à chaque université. La reconnaissance sur le marché de l’emploi dépendra donc surtout du nombre d’années d’études effectuées et du domaine concerné.

Lire aussi

Les filières professionnelles

Moins théoriques, des formations professionnelles sont également proposées à l’université. Celles-ci disposent d’une bonne réputation auprès des recruteurs et permettent d’entrer plus rapidement dans la vie active.

• Le DAEU

Le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires(DAEU) confère les mêmes droits que le baccalauréat ! Ce diplôme de la seconde chance se prépare à l’université, et permet d’y poursuivre ensuite son cursus vers des études supérieures, ou de préparer des concours de la fonction publique ou d’intégrer des organismes de formation professionnelle ou des écoles, dans les domaines paramédical et social par exemple. Deux filières : scientifique ou littéraire. Ce diplôme relève de la formation continue. www.daeu.fr

• Les DEUST (Diplômes d’Etudes Universitaires Scientifiques et Techniques)

D’une durée de 2 ans, ces diplômes ont un nombre de places limité qui permet de travailler par petits groupes. Comparables au BTS et au DUT, ils offrent la possibilité d’effectuer un stage en entreprise et forment des techniciens supérieurs capables d’intégrer directement le marché du travail. Ces diplômes ont pour objectif de répondre aux besoins locaux des recruteurs.

• Les DUT (Diplôme Universitaire de Technologie)

Accessible après le bac, le DUT est une formation professionnalisée qui se prépare en deux ans. La formation s’effectue au sein d’IUT (Institut Universitaire Technologique) et prépare aux fonctions d’encadrement technique et professionnel dans certains secteurs de la production, de la recherche appliquée et des services. Proche du système d’enseignement généraliste de la fac, les IUT proposent aux élèves des options de spécialisation. A l’issue de l’obtention du diplôme, vous pouvez également continuer vos études en licence professionnelle.

Lire aussi

• Les licences professionnelles

La licence professionnelle est accessible après deux ans d’études en licence, DUT ou BTS et se prépare en un an. Destinée aux élèves qui ne souhaitent pas poursuivre leurs études, elle permet d’acquérir une spécialisation et une expérience supplémentaire pour multiplier ses chances d’entrer dans la vie active.

Articles les plus lus

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !