1. Business plan : faites-vous aider par des pros !

Business plan : faites-vous aider par des pros !

Envoyer cet article à un ami

L’élaboration du business plan est une étape incontournable dans la création d’entreprise. Ce document est la « carte d’identité » de votre projet auprès d’éventuels financeurs. Il vous oblige à étudier dans les détails la viabilité de votre idée. Comment préparer un business plan en béton ? Voici les bons réflexes et les relais que vous pouvez solliciter.

Le plan d’affaire (ou business plan) est le document de référence pour convaincre votre banquier ou des investisseurs potentiels. Pas besoin d’en faire des tonnes ni de rédiger un exposé de 30 pages, vos futurs anges gardiens auront peu de temps à vous consacrer. "En une page, votre interlocuteur doit comprendre l’activité, le marché et la réalité économique du projet", détaille Patrick Redin, chargé d’affaire Oséo.

S’appuyer sur des experts pour les aspects financiers

La partie financière est toujours composées de 3 éléments : les comptes prévisionnels sur 2 ans (quelles seront mes ventes et mes dépenses ?), le plan de financement (qui participe au financement du projet ?) et le plan de trésorerie sur un an (de quelle somme vais-je avoir besoin pour démarrer mon activité ?). Des termes complexes qui ne doivent pas vous rebuter.
De nombreuses structures spécialisées conseillent gratuitement les jeunes pouces, telles que France Initiative, Réseau Entreprendre ou EGEE. Animées par des chefs d’entreprises, des experts-comptables ou des juristes bénévoles, ces associations vous accompagnent pas à pas dans l’élaboration de votre projet.
> Voir la liste d’autres organismes qui peuvent vous aider

Choisir de se faire accompagner : une attitude pro !

"Est-ce l’homme ou la femme de la situation ?" La motivation ne suffit pas pour convaincre un banquier ou un investisseur de mettre la main au portefeuille. Une attitude professionnelle, une vision à long terme du projet et des chiffres précis sont indispensables pour démontrer que vous avez la tête sur les épaules.
"Se faire accompagner par une structure spécialisée est un gage de crédibilité. Cela signifie que le concept et les prévisions de développement ont été visés par des professionnels et que le projet est réaliste", souligne Julien Renoult, directeur adjoint de la technopole de l’Aube.

Votre tuteur ou référent peut même vous accompagner aux rendez-vous importants. Aspect non négligeable car "les créateurs et les banquiers ne parlent pas le même langage", ajoute Patrick Redin. Le créateur, enthousiaste, ne parlera que de son idée alors que le banquier cherche des garanties financières. Il regarde avec attention le plan de financement et le plan de trésorerie. L’investisseur est dans une logique différente. Son analyse porte sur le résultat prévisionnel pour identifier le retour sur investissement escompté.
> Voir la liste d’autres organismes qui peuvent vous aider

Des concours tremplin

Autre filon pour construire son projet avec des pros : participer à des concours de création. Même si on ne gagne pas à tous les coups, concourir permet de tester son projet, de soigner son carnet d'adresses et d'attirer des investisseurs. La plupart des concours jeunes créateurs offrent des modules de formation aux lauréats. C’est le cas notamment des concours Innovons ensemble et Idnergie ou des Journées Plug & Start Campus.
> Voir la liste d’autres concours jeunes créateurs

S’installer en "couveuse"

Les professionnels recommandent d’intégrer un "incubateur" ou une "couveuse". Des noms bien étranges qui désignent des structures d’accueil pour les projets innovants. Pendant un an, elles offrent des locaux, des financements et des formations aux porteurs de projet. Une phase de transition qui leur permet de faire l’apprenti chef d’entreprise et de tester leur projet avant de se lancer. C’est aussi un excellent moyen de rencontrer d’autres créateurs et confronter vos idées. Deux grands réseaux fédèrent ces structures : Union des couveuses d’entreprise et Retis. Selon Julien Renoult, "la qualité première de l’entrepreneur est de savoir s’entourer."
> Voir la liste des couveuses qui peuvent vous aider

Julia Zimmerlich

Sommaire du dossier
Ces organismes vous aident à construire votre business plan