1. Rejoignez l’équipe des "Grandes Gueules"
Partenariat

Rejoignez l’équipe des "Grandes Gueules"

Envoyer cet article à un ami
Serez-vous la prochaine "Grande Gueule étudiant(e) ? // © RMC
Serez-vous la prochaine "Grande Gueule étudiant(e) ? // © RMC

Caractère réservé, s’abstenir ! En octobre prochain, les "Grandes Gueules", qui font les belles heures de RMC depuis plus de dix ans, accueilleront dans leur équipe une nouvelle personnalité. Et ce sera un(e) étudiant(e) !

Dans l’émission, "il y a beaucoup de débats autour du travail, du logement, de la jeunesse… Ce sera intéressant d’avoir le regard et les réflexions d’un étudiant sur ces thèmes, et sur les autres sujets d’actualité du moment !", assure Alain Marschall qui coanime avec Olivier Truchot ce talk-show quotidien (10–13 heures), diffusé simultanément sur RMC et Numéro 23.

C’est par le biais d’un casting vidéo, comme l’émission en organise régulièrement pour dénicher de nouvelles "GG", que la sélection aura lieu. "Nous recherchons une vraie personnalité, impliquée, curieuse du monde qui l’entoure et de l’actualité, avec des convictions et n’ayant pas peur de les défendre !", explique Olivier Truchot.

Et de la personnalité, il en faut pour faire valoir son point de vue lors des discussions souvent animées avec des contradicteurs au caractère bien trempé, qu’ils soient journalistes, avocats, hommes d’affaires, enseignants ou agriculteurs. Et cela sans compter les interventions d’auditeurs aux avis tranchés.

En live sur RMC et Numéro 23

La présélection du futur "GG étudiant" se fera sur vidéo. "Les candidats devront expliquer pourquoi ils estiment être une Grande Gueule et donner leur opinion sur un sujet d’actualité", indique Alain Marschall.

Les cinq postulants retenus devront ensuite monter sur le ring ! "Durant une semaine, ils viendront, à tour de rôle, participer à l’émission. Avec les autres intervenants, nous choisirons ensuite celui qui nous semble le plus à l’aise dans l’exercice", complète Olivier Truchot. Un vrai challenge, à relever en direct, avec 1,8 million d’auditeurs et plus de 200.000 téléspectateurs…

"Prendre la parole dans ces conditions, pour une première, ce n’est pas évident", reconnaît Alain Marschall. Mais que les candidats soient rassurés, si le show se déroule en direct, il est possible de fournir ses arguments puisque, la veille, les Grandes Gueules reçoivent les thèmes abordés le lendemain. Et ensuite ? Le "GG Étudiant" participera à l’émission une fois par semaine. Cerise sur le gâteau, il sera rémunéré pour ces prestations. À vos vidéos !

Casting, mode d’emploi

Ouvert aux étudiants entre 18 et 25 ans, le casting vidéo se déroulera du 11 au 22 septembre (les thèmes d’actualité seront communiqués quelques jours auparavant). Pour suivre et commenter le "Grand Casting des GG Étudiant" sur les réseaux sociaux : #CastingGGEtudiant.

Les 20 ans d’Alain et d’Olivier

Hésitant entre la marine et le journalisme, Alain Marschall a opté pour le second, en suivant des chemins de traverse. "Après le bac, j’ai passé un an en fac de sciences éco. Je n’ai pas accroché. Puis, je suis monté à Paris pour suivre un 'séminaire', monté par des journalistes passionnés. Il n’y avait pas de cours théoriques, pas de matériel, pas de diplôme !" Une "école" qui n’en était pas une, à la suite de laquelle il fait ses débuts à Radio Baie-des-Anges, à Nice (06), sa ville natale. Aujourd’hui, il partage son temps entre RMC et BFM TV.

Olivier Truchot porte un autre regard sur ses années fac. "J’ai effectué une licence d’histoire à Nanterre [92]. Je garde un excellent souvenir des professeurs et de l’ambiance du campus." Au point qu’à l’époque, il hésite à poursuivre dans cette voie, alors qu’il rêve de devenir journaliste. Il entre finalement à l’Institut pratique du journalisme où il se spécialise en radio, avant de débuter dans de petites radios "plus ou moins pro". Comme son comparse des Grandes Gueules, il travaille à la fois pour RMC et BFM TV