Les étudiants en santé autorisés à vacciner

Par Pauline Bluteau, publié le 01 Avril 2021
2 min

Depuis le 26 mars, les étudiants infirmiers, en médecine, pharmacie, odontologie et maïeutique peuvent participer à la campagne de vaccination contre le Covid-19. Voici ce qu’il faut savoir.

Tout comme de nombreux professionnels de santé, depuis le 26 mars, les étudiants peuvent eux aussi participer aux campagnes de vaccination. Cette annonce fait suite aux demandes des associations étudiantes mais aussi à l’avis de la Haute autorité de santé concernant l’élargissement des compétences vaccinales, rendu le 25 mars.

Les étudiants en santé impliqués dans la campagne de vaccination

Futurs infirmiers, médecins, pharmaciens, dentistes et sages-femmes peuvent désormais vacciner la population. Le niveau d’études minimum requis varie selon les professions :

  • Les étudiants en soins infirmiers : sont concernés tous ceux qui ont validé leur première année de formation.
  • Les étudiants en médecine : sont concernés les étudiants de deuxième et de troisième cycles (soit à partir de la quatrième année d’études) ; les étudiants du premier cycle sont également concernés dès leur deuxième année de formation s’ils ont réalisé leur stage infirmier.
  • Les étudiants en pharmacie : sont concernés les étudiants de deuxième et troisième cycles (à partir de la quatrième année d’études). Mais seuls les étudiants en parcours officinal en troisième cycle (sixième année d’études) peuvent vacciner en officine.
  • Les étudiants en odontologie (dentaire) : sont concernés les étudiants en deuxième et troisième cycles (à partir de la quatrième année d’études).
  • Les étudiants en maïeutique (sage-femme) : sont concernés les étudiants en deuxième cycles (à partir de la quatrième année d’études).

Lire aussi

De manière générale, le décret du 26 mars 2021 précise que tous les étudiants en santé (sauf les étudiants de troisième cycle en médecine et pharmacie) doivent au préalable avoir suivi "les enseignements théoriques et pratiques relatifs à la vaccination dans le cadre de leur cursus". Lors de la vaccination, tous sont également placés sous la responsabilité d’un médecin ou infirmier professionnel.

Ces compétences sont rémunérées comme toute activité salariée. Les vaccinations peuvent également s’effectuer lors des stages, eux-aussi rémunérés.

Lire aussi

Les étudiants en santé eux-mêmes vaccinés

Pour rappel, étant en contact avec les patients, les étudiants en santé peuvent également se faire vacciner.

Parmi les professionnels concernés :

  • les médecins ;
  • les chirurgiens-dentistes ou odontologistes ;
  • les sages-femmes ;
  • les pharmaciens ; préparateurs en pharmacie et préparateurs en pharmacie hospitalière ;
  • les physiciens médicaux ;
  • les auxiliaires médicaux ; les auxiliaires de puériculture et ambulanciers ;
  • les aides-soignants ;
  • les infirmiers de soins généraux ou spécialisés ; les infirmiers en pratique avancée ;
  • les masseurs-kinésithérapeutes ;
  • les pédicures-podologues ;
  • les ergothérapeutes ;
  • les psychomotriciens ;
  • les orthophonistes ;
  • les orthoptistes ;
  • les manipulateurs d’électroradiologie médicale ;
  • les techniciens de laboratoire médical ;
  • les audioprothésistes ;
  • les opticiens-lunetiers ;
  • les prothésistes et orthésistes pour l’appareillage des personnes handicapées ;
  • les diététiciens ;
  • les assistants dentaires ;
  • les conseillers en génétique et les biologistes médicaux.

Lire aussi

Découvrez nos fiches métiers dans le secteur médical et du paramédical

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road