1. Jobs, Stages, Emploi
  2. Emploi : Nos conseils
  3. Mémoire, rapport de stage : l’épreuve de la soutenance
  4. Mémoire, rapport de stage : comment se déroule la soutenance ?
Coaching

Mémoire, rapport de stage : comment se déroule la soutenance ?

Envoyer cet article à un ami

Lors de la soutenance de son mémoire ou de son rapport de stage, l’étudiant fait face au jury et doit présenter son travail, avant de répondre à quelques questions. Les détails de cette épreuve avec Myriam Greuter, auteure de Bien rédiger son mémoire ou son rapport de stage, publié aux éditions l’Etudiant. Extraits.

Deux fois dix, quinze ou vingt minutes : la durée de la soutenance est variable, mais elle est toujours composée de deux grands moments.

Les deux temps de la soutenance

L'étudiant commence par exposer les grandes lignes de son travail sans être interrompu par les enseignants. Ceux-ci passent ensuite à un examen critique et à une série de questions-réponses.

Ces deux moments sont sensiblement de même durée, le deuxième pouvant être un peu plus long. La soutenance dépasse en tout cas rarement une heure.

La composition du jury

Le jury peut ne comporter qu'un seul membre !

Pour la soutenance du rapport de stage


En DUT et en BTS, le jury est généralement composé de deux enseignants, et si possible du tuteur entreprise. Il est souhaitable que ce dernier assiste à la soutenance : normalement, il ne prend pas part à la notation, mais il peut donner une explication sur un problème rencontré par l'étudiant, du fait du secret professionnel, par exemple.

Si l'entreprise qui vous a accueilli en stage exige que vos observations restent confidentielles, il est possible d'organiser une soutenance à huis clos et/ou de taire certains chiffres ou le nom de certains produits. On ne saurait vous en tenir rigueur.

Symboliquement, la présence du tuteur entreprise est importante : les trois acteurs du rapport – l'étudiant, l'établissement et l'entreprise – sont ainsi physiquement représentés.

Pour la soutenance du mémoire

Pour la soutenance du mémoire, la composition du jury est également très variable : suivant les filières, un étudiant de master peut se retrouver en tête-à-tête avec son seul directeur de recherche, ou faire face à deux ou trois professeurs. En règle générale, plus le niveau augmente et plus le nombre des étudiants d'une promotion baisse, plus il y aura de jurés.

Tout est en effet question de disponibilité de la part des enseignants. Dans une école ou une filière peu chargée, le jury sera généralement plus important.


Mon juré a la jambe dans le plâtre
Un « truc » soufflé par Stéphanie, étudiante en archéologie : « Normalement, si l'un des membres de votre jury ne peut être présent à la soutenance, il a malgré tout la possibilité de rédiger ce qu'on appelle un procès-verbal, qui comporte ses appréciations sur votre travail et qu'il enverra à l'université. Cela peut être utile quand la personne a lu votre travail mais ne peut se déplacer. Plus le nombre de jurés augmente, plus la note a en effet de chances d'être bonne... » 

DRPOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien rédiger son mémoire ou son rapport de stage", par Myriam Greuter.

Pour aller plus loin : Soutenance de stage : comment la réussir à coup sûr / Le mémoire de master, mode d’emploi / Mémoire : le choix des sources / Mémoire, rapport de stage : les relations avec le tuteur / Tout pour réussir son mémoire, son rapport de stage

Sommaire du dossier
Retour au dossier Mémoire, rapport de stage : comment se déroule la soutenance ? Mémoire, rapport de stage : les dix règles d’or de la soutenance Mémoire, rapport de stage : comment ne pas se répéter lors de la soutenance ? Mémoire, rapport de stage : de l’intérêt d’une mention