1. Les métiers de l'informatique à bac+2/3 : devenir analyste programmeur, administrateur réseau, superviseur hotline
Boîte à outils

Les métiers de l'informatique à bac+2/3 : devenir analyste programmeur, administrateur réseau, superviseur hotline

Envoyer cet article à un ami

Dans un marché en forte demande, les profils bac+2/3 en informatique font désormais recette auprès des recruteurs. C'est le cas des métiers les plus techniques : analyste programmeur système, support réseau, etc. En matière de sécurité, des profils tels des titulaires d'un BTS services informatiques aux organisations, d'un DUT informatique ou DUT réseaux et télécommunications sont recherchés.


Technicien d'infrastructure

C'est le cas du technicien d'infrastructure qui doit connaître sur le bout des doigts les normes et les procédures de sécurité. Il intervient dans la mise en place effective des équipements, les installe et les connecte, en assure la maintenance, gère les dysfonctionnements et applique les règles de sécurité. À noter cependant que sa disponibilité doit être grande, car le service est souvent assuré 24h/24 et 7j/7. De ce fait, le technicien d'infrastructure travaille très souvent en horaire décalé et doit être mobile, car il intervient sur le site des clients.


Administrateur réseau

Comme dans le domaine de la téléphonie, l'administrateur réseau est garant du bon fonctionnement et de la qualité du réseau de l'entreprise. Il est chargé de relier les systèmes d'informations entre eux sur un même site géographique ou non. Ses activités le conduisent à administrer tant les infrastructures (systèmes et réseaux) que les applications transverses du type messagerie et travail de groupe.

Dans son domaine, l'administrateur spécialiste de la base de données a pour mission d'organiser, de concevoir et de développer une ou plusieurs bases de données dans le système d'information. Il doit veiller à la cohérence des données, qui doivent être accessibles et adaptées selon le profil des utilisateurs.


Analyste d'exploitation surveille

Accessible via des licences professionnelles type gestion des systèmes d'information, l'analyste d'exploitation surveille, lui, les évolutions du SI (système d'information). Il a toujours un œil sur les tableaux de bord et adapte le système aux évolutions en cours. Il gère également les sauvegardes et les archivages de données.


Superviseur hotline

Également recruté à bac+2, le superviseur hotline est l'interlocuteur privilegié en cas de problème chez le client. Il anime une équipe de support technique et veille à la qualité de service apportée aux clients. Pour parvenir à cet objectif, il analyse les demandes et optimise les procédures d'assistance. Son rôle ne sera pas le même dans une petite ou dans une grosse structure : il devra être davantage polyvalent dans une PME, par exemple.

Si ces métiers dits "techniques" recrutent, l'évolution de carrière y est aussi plus longue que sur des fonctions accessibles à bac+5, note Christian Colmant. Pour y faire face, le délégué général a un conseil : "Rien n'empêche de poursuivre ses études après un DUT informatique par exemple ! Il existe de vraies passerelles quand on a un bac+2 pour accéder à des écoles bac+5."


Lamine, 24 ans, titulaire d'un DUT informatique, développeur chez Accenture
C'est à 6 ans que Lamine se voit offrir son premier ordinateur. De ce cadeau naît une passion : celle de l'informatique. Décidé à travailler dans ce domaine, dans la foulée d'un bac S en sciences de l'ingénieur, Lamine intègre l'IUT d'Orsay pour préparer un DUT informatique "sur les conseils de ses professeurs". "Je ne souhaitais pas poursuivre jusqu'à bac+5, un diplôme bac+3 m'intéressait davantage, explique-t-il. Mais Accenture est venu me chercher avant ! Et j'en suis très content!", se souvient-il.
Depuis plus de deux ans, Lamine travaille en tant que développeur pour le cabinet de conseil et espère bien continuer. "Chez Accenture, avec les formations internes et la validation des acquis, nous pouvons rapidement monter en compétences et accéder à des fonctions d'ingénieur d'études après trois ans passés dans l'entreprise. Je ne regrette pas d'avoir arrêté mes études, car je compte bien continuer à évoluer ici!" 

Sommaire du dossier
Retour au dossier Les métiers de l'informatique avec le bac : devenir technicien en maintenance informatique Les métiers de l'informatique à bac+2/3 : devenir analyste programmeur, administrateur réseau, superviseur hotline Les métiers de l'informatique après une école spécialisée : devenir responsable production, développeur nouvelles technologies Les métiers de l'informatique après une école d’ingénieurs : devenir chef de projet test, architecte technique, webdesigner Les métiers de l'informatique après une école de commerce : devenir consultant maîtrise d'ouvrage, responsable partenariats Les métiers de l'informatique : ce que recherchent les recruteurs