1. Les profils les plus recherchés des métiers du Web
Boîte à outils

Les profils les plus recherchés des métiers du Web

Envoyer cet article à un ami

Bien connaître le Web suffit-il ? Les gisements d’emploi se situent surtout au niveau des personnes dotées d’une double compétence. En d’autres termes, celui qui peut faire valoir une formation initiale (graphisme, ressources humaines, marketing, etc.) couplée à une maîtrise des outils Internet a les meilleures chances, comme le souligne Jean-Michel Oullion dans Les métiers d’Internet, publié aux éditions l’Etudiant. Extraits.

Notre civilisation ayant désormais basculé dans le numérique avec Internet comme point d'accès universel, l'utilisation des nouvelles technologies est appelée à devenir l'équivalent de la bureautique pour le début du 21e siècle. Mais il ne faut pas croire que la connaissance des outils est un sésame à lui tout seul.


Les développeurs Web : une denrée rare
  

L'environnement technologique est un marché très porteur car les développeurs Web sont une denrée rare. Si les grands groupes se montrent prudents, les SSII ne manquent pas de missions.

La mise en place ou le développement de réseaux intranets ou extranets demande l'intervention de spécialistes des réseaux et des télécommunications.

Il est parfois si difficile de trouver des responsables de projets avec une expertise "marketing/e-business" que certains projets s'en trouvent retardés.


Recherche désespérément spécialistes du mobile
  

L'arrivée en force des technologies liées à la mobilité fait appel à des compétences d'informaticiens polyvalents, maîtrisant aussi bien les technologies du Web, les serveurs d'application que la téléphonie mobile, voire le marketing !

Les constructeurs, les opérateurs télécoms et les intégrateurs sont demandeurs de spécialistes IMS (protocole multimédia) et les éditeurs de logiciel sont davantage intéressés par des experts SIP ou du protocole 3G (norme de téléphonie mobile).

Dans les CV des candidats, les recruteurs recherchent les mots sésames : PHP, .NET, HTML5 ou Java J2EE. Ces langages de développement continuent d'avoir la cote et l'on manque de consultants spécialisés dans ces domaines, au point que ceux qui peuvent se prévaloir de ces compétences ne sont pas trop touchés par le ralentissement des recrutements. 

Si le métier de développeur d’applications pour tablette et Smartphone est en plein essor, ceux de community manager et de traffic manager sont également prisés, portés par les vagues des réseaux sociaux et du commerce électronique.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Métiers du Web : les tendances du marché de l’emploi L’e-commerce, vivier de recrutement Métiers de l’Internet : comment trouver un job ? Les profils les plus recherchés des métiers du Web