Les formations aux métiers de la banque-finance à bac + 4/5

Par Pascale Kroll, publié le 15 Juin 2010
3 min

Quelles formations privilégier quand on vise les métiers de la banque et de la finance ? Vous êtes nombreux à vous sentir perdus face au dédale de cursus existants. Dans le guide les Métiers de la banque et de la finance (éditions l’Etudiant), Pascale Kroll vous aide à y voir plus clair. Extraits.

Ceux que le secteur de la banque et de la finance intéresse et qui veulent se lancer dans des études longues, peuvent choisir entre les masters, généralement dispensés à l’université, et des formations dispensées en école de commerce ou d’ingénieurs.

Quels sont les profils préférés ?


"Un master finance doublé d’une école de commerce est le cursus dont raffolent le plus les entreprises, explique Caroline Le Canu, senior manager spécialiste de la banque et des institutions financières au cabinet Robert Half. Les spécialisations en audit sont également très prisées, notamment pour effectuer du contrôle et de l’inspection ou pour des postes d’auditeur d’agence et d’auditeur opérationnel."

Les acteurs du secteur recherchent des actuaires, avec parfois des préférences pour des jeunes diplômés issus d’écoles d’ingénieurs avec une spécialisation financière obtenue avec un master. Avec la crise, les activités de contrôle des risques (audit, contrôle, gestion actif-passif…) ont la cote. La Société générale recherche par exemple des profils issus d’écoles d’ingénieurs, mais aussi de commerce, d’IEP (instituts d’études politiques) ou de masters pour accéder à l’inspection générale. Les diplômés de formations scientifiques de niveau bac+5, dotés de connaissances pointues en mathématiques financières et en informatique, sont un profil de choix pour une fonction de contrôle telle que celle de gestionnaire actif-passif.

Que valent les masters ?


Qu’il soit "professionnel" ou "recherche", ce diplôme permet l’insertion professionnelle. Il vous spécialisera dans un domaine très pointu ou vous permettra d’acquérir une double compétence. On compte une centaine de masters orientés vers la banque (gestion du patrimoine, back-office, par exemple). Certains se préparent en alternance, d’autres en formation continue. En formation initiale, ils comprennent tous des stages de longue durée (3 à 6 mois). Parmi les masters recherche, vous avez le choix, par exemple, entre les spécialités activité bancaire, finance et négoce international, etc.

Quel est l’avantage de faire une école de commerce ?


Ces formations constituent une voie d’accès privilégiée aux métiers de la banque et de la finance. Elles dispensent un enseignement généraliste mais restent très appréciées des recruteurs. Les grandes écoles les plus réputées délivrent un master après 5 années d’études, après une classe prépa ou directement après le bac. Vous pouvez aussi y entrer avec un diplôme de niveau bac+2 ou bac+3, via la procédure des admissions parallèles.

Outre une formation de haut niveau, ces écoles vous permettent de débuter dans la profession grâce à des stages de longue durée ou à des missions en entreprise, lors de rencontres avec des professionnels de la banque et de la finance. Elles donnent également l’occasion d’étoffer votre carnet d’adresses avec les anciens.

Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !