1. Métiers
  2. Les metiers qui recrutent
  3. Passionné(e) de sport, et pourquoi pas y faire carrière ?
Boîte à outils

Passionné(e) de sport, et pourquoi pas y faire carrière ?

Envoyer cet article à un ami

A partir du 7 septembre, difficile de faire l'impasse sur la Coupe du Monde de rugby ! Du match d'ouverture opposant la France à l'Argentine à la finale du 20 octobre, vous avez un mois et demi pour devenir des pros du ballon ovale. Et si on en profitait pour s'intéresser de plus près aux opportunités professionnelles qu'offre le monde du sport ?Le sport est un véritable secteur économique dans lequel travaillent pas moins de 400 000 personnes. Et comme le nombre de sportifs augmente régulièrement, le marché de l'emploi suit la tendance.

Tous sportifs ! 30 millions de Français pratiqueraient régulièrement une activité sportive. Envie de rester en forme, de se vider la tête après le travail ou de garder la ligne… les raisons d'enfiler un short et des baskets ne manquent pas. Résultat : il faut des pros pour encadrer tous ces nouveaux adeptes, des pros pour leur vendre du sportwear, des pros pour diriger les équipements sportifs, etc

Un vrai business. D'après le ministère de la Jeunesse et des Sports, près de 29 milliards d'euros ont été dépensés dans le sport en 2004 (contre moins de 25 milliards en 2000). Une somme liée aux achats de matériels par les particuliers, mais aussi par les administrations locales ou d’Etat pour l’entretien des équipements publics et des fonctionnaires, ainsi qu’aux dépenses de sponsoring, de publicité ou encore d'achat de droits pour la retransmission télévisuelle des matchs.

Des sports qui recrutent plus que d'autres. Rien de surprenant : les sports dans lesquels on recrute le plus sont aussi les plus populaires. Les salles de sport, qui attirent de plus en plus de citadins ayant envie de se dépenser, étoffent régulièrement leurs équipes de coachs, titulaires d'un brevet d'Etat métiers de la forme ou musculation éducative, sportive et d'entretien. Les sports à sensations fortes sont également « tendance » : côté plage, le surf, le kite surf ou la planche à voile connaissent par exemple un développement rapide ; côté montagne, des activités comme le parapente ou l'accrobranche, qui fait chaque année de nouveaux (jeunes) adeptes et pour lesquels on recrute des moniteurs d'escalade,.

Des moniteurs pour les sports outdoor. D'autres disciplines « outdoor », autrement dit de pleine nature, telles que le VTT, le trekking ou encore les sports d'eaux vives, se développent de manière régulière, impliquant le recrutement de nouveaux moniteurs. Inconvénient de ces disciplines : elles sont souvent saisonnières. Il faut donc prévoir une autre activité, pourquoi pas dans un sport différent, pour le reste de l'année.

Pour aller plus loin : Droit, psycho, sport : comment ils ont décroché leur premier job après la fac / Ils ont créé leur entreprise dans le sport : prenez leurs conseils au bond ! / Métiers du sport : “Mon parcours de monitrice d'équitation” / Pau pour le sport : le témoignage de Damien à l’ESC Pau / Le métier de moniteur de sport

Sommaire du dossier
Pour travailler dans le sport, faut-il être un grand sportif ? Quels sont les principaux métiers dans la fonction publique ? En quoi consiste le métier de moniteur et d'éducateur sportif ? Existe-t-il d'autres métiers en lien avec le sport ? Quelles sont les formations pour les métiers de l'enseignement et de l'animation ? Existe-t-il des formations pour les autres métiers en lien avec le sport ? Les fourmis de la Coupe du monde de rugby