1. Métiers
  2. Les metiers qui recrutent
  3. Quels débouchés dans la publicité en ligne ?
  4. Le traffic manager : le maître d’œuvre des campagnes de pub
Décryptage

Le traffic manager : le maître d’œuvre des campagnes de pub

Envoyer cet article à un ami

Le rôle du traffic manager - ou responsable de trafic - est de gérer, pour une régie publicitaire, la mise en ligne des campagnes sur le Web. Les explications détaillées de Jean-Michel Oullion, extraites du guide Les métiers d’Internet, publié aux éditions l’Etudiant.

Le poste de traffic manager est à la fois technique et commercial.


Le rôle du traffic manager 
  

Le traffic manager planifie l'occupation des espaces publicitaires du site, assure la mise en ligne ou le retrait des bannières et bandeaux et gère l'ensemble du processus de réservation et de reporting (suivi de la campagne).

C'est lui qui suit également l'audience du site et toutes les mesures qui lui sont associées (nombre de pages vues, de clics, de visiteurs uniques) dont l'exploitation est essentielle pour commercialiser au mieux les pages du site.

Le traffic manager se déplace peu, mais il est en contact permanent avec les annonceurs, les centrales d'achat en ligne, ainsi que les départements marketing et commercial de sa société.


Le témoignage de Tiphaine : "Introverti s'abstenir !"
  

Titulaire d'un BTS de commerce international et d'un diplôme de management opérationnel préparé à Advancia, Tiphaine Peter est aujourd'hui responsable du pôle Relation clients chez C2B SA (Netaffiliation.com). Elle a rejoint cette société en 2007 pour prendre en charge, en tant que traffic manager, le suivi des campagnes d'affiliation sur les thématiques du sport (fitness, outdoor, etc.), de la diététique, du high-tech et de l'informatique/Internet.

Après avoir géré des campagnes en ligne de grands comptes pour en optimiser la visibilité, le trafic et le chiffre d'affaires, Tiphaine est devenue team leader en supervisant cinq traffic managers.

"Mon poste, qui requiert une bonne connaissance du Web, un bon relationnel et un grand sens commercial, se situe au carrefour de toutes les pratiques du webmarketing, ce qui me permet de parfaire mon expertise dans le domaine. C'est un métier où il faut être réactif, efficace et à l'aise avec tous les moyens de communication (mail, téléphone, etc.). Introverti s'abstenir !"


Double compétence commerciale et technique
  

Ce métier, de niveau bac+2 au minimum (DUT, école d'informatique ou de commerce) requiert des compétences commerciales et techniques, de la rigueur et de l'organisation.

Les supports techniques des logiciels utilisés (Dart, Open Adstream, Falk) étant tous anglo-saxons, il est indispensable de maîtriser l'anglais. Par ailleurs, il réclame un bon sens relationnel et un esprit d'équipe.

À terme, le responsable de trafic peut évoluer vers la fonction de chargé de clientèle ou de commercial, voire profiter de son expérience opérationnelle pour concevoir les campagnes, en tenant compte des contraintes du terrain.

Pour aller plus loin : Postuler dans la publicité : un recruteur vous aide / DUT information communication option publicité / Comment postuler dans la publicité et le marketing / Benoît Blumberger, directeur artistique dans la publicité

Sommaire du dossier
Retour au dossier Le webplanner : l’organisateur des campagnes publicitaires Le traffic manager : le maître d’œuvre des campagnes de pub Le chargé de référencement : le promoteur des sites dans les moteurs de recherche