1. Ecoles d'ingénieurs postbac : réussir son entrée en CPBx, cycle préparatoire de Bordeaux
Décryptage

Écoles d’ingénieurs postbac : réussir son entrée en CPBx, cycle préparatoire de Bordeaux

Envoyer cet article à un ami

Formation conjointe entre l'université Bordeaux 1 et les écoles d’ingénieurs aquitaines, le cycle préparatoire de Bordeaux, CPBx, permet d’intégrer 8 écoles d’ingénieurs : 7 écoles (internes ou sous convention) de l’Institut polytechnique de Bordeaux (l'ENSC, l'ENSCBP, l'ENSEGID, l'ENSEIRB-MATMECA, l'ENSTBB, Bordeaux Sciences agro et l’ENSGTI) ainsi que l’ESTIA Bidart.

Pour la rentrée 2017, 95 places sont offertes aux élèves de terminale S, toutes options ou aux étudiants ayant obtenu leur bac l’année précédente.
La formation est accessible aux artistes et sportifs de haut niveau (la durée de formation est alors de 3 ans au lieu de 2).
En 2015, le CPBx a reçu 1.423 dossiers de candidature (chaque élève fait un dossier unique même s'il postule à plusieurs écoles, donc le nombre total de candidatures est significativement plus élevé. Vous devez néanmoins écrire une lettre de motivation par établissement). Aucun redoublement n'est permis.

Deux prépas cohabitent

En 2011, avec la création de l’Institut polytechnique de Bordeaux, une prépa des INP avait été ouverte dans la capitale aquitaine. Ce qui n'a jamais remis en cause le CPBx.
Le directeur général de l’IPB, François Cansell, expliquait alors : "Nous avons besoin des deux types de prépa pour faire croître les effectifs de nos écoles." 
Sommaire du dossier
Cycle préparatoire de Bordeaux (CPBx) : la procédure d’admission Cycle préparatoire de Bordeaux (CPBx) : et une fois intégré ? Témoignage : Florent, en première année à l’ENSEIRB-MATMECA, est passé par le cycle préparatoire de Bordeaux (CPBx)