1. Le top des écoles de com’ - Sciences po École de la communication : l’ambition internationale
Bancs d’essai

Le top des écoles de com’ - Sciences po École de la communication : l’ambition internationale

Envoyer cet article à un ami

Leur nom revient le plus souvent dans la bouche des recruteurs. Si ces formations en communication diffèrent par leur statut – certaines sont universitaires, d’autres privées ou consulaires – ou leur ancienneté, elles ont toutes en commun de proposer des cursus à bac + 4 ou 5 faisant appel à des professionnels. Zoom sur les chouchous des pros.

Sortir de l’École de la communication de Sciences po Paris et se lancer comme jeune entrepreneur, c’est possible. C’est en tout cas le parcours d’Arthur Philbé, 24 ans, créateur de la start-up Weblib.fr, qui met à disposition des usagers de lieux publics (hôtels, chaînes de restauration…) des iPad et des tablettes électroniques avec des applications spécifiques. “Sciences po m’a permis de réaliser mon projet de création d’entreprise en lieu et place du stage de fin d’études”, raconte le jeune homme, diplômé en juin 2010.
Arthur a bénéficié du réseau de l’établissement et de l’entregent de ses enseignants, “cadres dirigeants dans des grands groupes de communication”. Des professionnels qui l’ont, par exemple, conseillé pour le dépôt et la protection de sa marque ou pour la réalisation de son logo. Le projet d’Arthur a également été sélectionné par l’incubateur de Sciences po, un “soutien énorme” pour trouver de nouveaux partenaires, publicitaires ou financiers.

Spécificité du cursus com’ de l’IEP Paris : sa très forte ouverture à l’international


Avec le recul, Arthur apprécie la “vision stratégique de l’entreprise” développée au cours des 2 années du master de l’École de la communication. “L’ancrage dans les sciences sociales et l’ouverture internationale constituent nos deux points forts, complète Florence Mihaïl-Danton, responsable pédagogique. Les cours visent à donner aux étudiants des capacités de recul, de recontextualisation et de réflexion sur les enjeux sociétaux. Les réseaux sociaux, par exemple, ne sont pas simplement abordés comme outils de communication, mais aussi à travers leur impact sociétal, comme dernièrement lors des événements en Tunisie.”
Autre revendication forte pour se démarquer de la concurrence : l’ouverture à l’international des élèves (30 % d’étrangers) comme des enseignants. Parmi les enseignements au programme des 3 semestres (le 4e est consacré au stage), figurent, par exemple, des cours de Political Philosophy of Nature ; Muticulturalism, Identity and Diversity ; International Brands and Communications… Notre enquête sur les écoles de communication françaises laisse d’ailleurs les responsables de l’école assez dubitatifs. “Êtes-vous sûrs que vous comparez des formations comparables ? Notre logique est internationale !”


Fiche d’identité

Statut : public.
Niveau d’entrée : bac + 3.
Niveau de sortie : bac + 5 (master).
Nombre de diplômés (promo 2010) : environ 80.
Sélection : examen (épreuves écrites et orales).
Stages obligatoires : 14 semaines.
Frais de scolarité annuels : en fonction des revenus (de 0 à 12.500 €, le chiffre médian étant de 3.080 €).
Insertion (chiffres promo 2009) : 1 an après l’obtention de leur diplôme, 64 % sont en CDI, 18 % en CDD, 11 % sont indépendants, 7 % sont contractuels dans la fonction publique. Parmi les diplômés, 77 % travaillent en France, 23 % à l’étranger. La rémunération annuelle brute moyenne s’élève à 31.773 €.

Pour aller plus loin : Ecoles de communication : les préférées du secteur public / Ecoles de communication : les préférées des entreprises / Ecoles de communication : les préférées des agences de communication / Postuler dans la communication : une recruteuse vous aide

Sommaire du dossier
Retour au dossier Le top des écoles de com’ - Sciences po École de la communication : l’ambition internationale Le top des écoles de com’ - L’ISCOM : des généralistes opérationnels Le top des écoles de com’ - L’EFAP : la force du réseau Le top des écoles de com’ - Mastère spécialisé de Rouen Business School : l’alternance pour apprendre le métier Le top des écoles de com’ - Le master de l’IFP : branché multimédia Le top des écoles de com’ - Sciences com : la petite Nantaise qui monte Le top des écoles de com’ – Le master communication politique et sociale de Paris 1 : pour la double compétence