1. Toutes les formations pour travailler dans la pub

Toutes les formations pour travailler dans la pub

Envoyer cet article à un ami

En plus du diplôme, le stage constitue le meilleur sésame pour entrer sur le marché de la pub, qui recrute avec parcimonie, et plus souvent des commerciaux que des créatifs.

Dans un climat économique des plus moroses, les annonceurs ont réduit leurs budgets. Les agences de publicité se sont concentrées pour fonder des groupes mondiaux tels Omnicom, VPP Group, Havas et Publicis, qui misent sur des filiales spécialisées afin de traiter tous les aspects de la communication de leurs clients (relations publiques, marketing direct, etc.). Quant aux centrales qui négocient l’achat d’espaces publicitaires, elles tirent les tarifs à la baisse sur un marché en plein remodelage. En 2007, les investissements pub en presse et en radio ont baissé respectivement de 10 % et 5 %, tandis qu’ils se maintenaient pour la télévision (+ 2 %) et qu’ils explosaient sur Internet (+ 32 %).

Côté emploi, l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) souligne que "la demande en cadres spécialisés dans la publicité progresse, mais reste faible". En fait, le turnover important que l’on observe dans les agences de pub profite aux jeunes diplômés aux dépens des seniors, jugés trop chers. En outre, la tendance est aux profils bac + 3, voire bac + 5. Ce sont surtout les commerciaux qui sont recherchés. Dans les centrales d’achat ou les régies internes, le métier de chef de pub constitue le premier vivier d’emplois pour un débutant diplômé d’une école de commerce ou d’une école spécialisée en publicité. Enfin, pour intégrer ce milieu assez fermé, le passage par plusieurs stages est obligatoire.

Emmanuel Vaillant
Sommaire du dossier
Publicité : les créatifs Publicité : les commerciaux Publicité : les experts médias Publicité : des chiffres et des liens