1. Études de langues après un bac L : la licence langues, littérature et civilisations étrangères (LLCE)
Coaching

Études de langues après un bac L : la licence langues, littérature et civilisations étrangères (LLCE)

Envoyer cet article à un ami


La formation dispensée est assez proche des études de lettres, mais dans une langue étrangère. Mieux vaut avoir dès le lycée un penchant pour la dissertation, la lecture et l'analyse de textes.

"Dès la première année de LLCE, on étudie beaucoup de littérature, des auteurs classiques jusqu'aux contemporains. Ceux qui ont une bonne sensibilité littéraire s'en sortent le mieux", souligne Kerry-Jane Wallart, maître de conférences en anglais à l'université Paris-Sorbonne-Paris 4.

"Les étudiants doivent rédiger dissertations et commentaires de textes dans la langue qu'ils étudient", ajoute Pierre Cotte, directeur de l'UFR d'anglais de Paris-Sorbonne. Il faut donc avoir déjà un bon niveau de langue, d'autant que la plupart des cours ont lieu en version originale.

Quelle que soit la langue choisie, au programme figurent la traduction dans les deux sens (thème et version), la grammaire, l'expression écrite et orale, la linguistique, la phonétique, la littérature, la civilisation...

Sachez aussi qu'une licence de langue va entraîner un séjour à l'étranger. "Souvent, nous conseillons aux étudiants de partir entre la licence et le master", précise Pierre Cotte. Le principal débouché de cette formation est l'enseignement. Mais, là encore, attention : selon les langues, ce sera plus ou moins facile. Par exemple, en russe ou en portugais, les concours de l'agrégation n'ont pas lieu tous les ans, faute de postes d'enseignant à pourvoir.

Garder deux langues

"Je conseille souvent d'étudier au moins deux langues, par exemple en optant pour un double cursus, explique Kerry-Jane Wallart. En particulier pour ceux qui ne se destinent pas à l'enseignement : cela donne plus de chances de se reconvertir ou de faire la différence au moment de trouver un emploi." Si vous envisagez d'intégrer une école de traduction, il vous faudra maîtriser au minimum deux langues étrangères.

De son côté, Marie Mériaud-Brischoux, directrice de l'une de ces écoles, l'ISIT, estime que le conseil vaut particulièrement pour ceux qui choisissent une autre langue que l'anglais. "On ne peut pas travailler dans les langues si on ne maîtrise pas l'anglais, il ne faut donc jamais l'abandonner. Or, à la fac, la deuxième langue ne représente que quelques heures de cours. Un étudiant en allemand ou en espagnol doit absolument entretenir son anglais par tous les moyens : cela veut dire voyager dans des pays anglophones, lire en anglais, suivre des cours si on peut, travailler seul..."

À consulter aussi

Est-ce que je peux, avec un bac L ?
Avec mon bac L : est-ce que je peux réussir en droit ?
J'ai fait un bac L : la sociologie est-elle réservée aux bacheliers ES ?
Quel BTS après un bac L ?
Bac L : je suis fort en langues, quelles études postbac ?

La fac après mon bac L
Après un bac L : l'orientation à la fac
Après un bac L : l'université, c'est comment ?
Après un bac L, puis-je suivre des études d'art à la fac ?

Quoi d'autre, après mon bac L ?
Après un bac L : que faire si je ne veux pas aller à la fac ?
Quelle insertion professionnelle après un bac L ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Études de langues après un bac L : la licence langues, littérature et civilisations étrangères (LLCE) Études de langues après un bac L : les langues étrangères appliquées (LEA) Études de langues après un bac L : un BTS pour un cursus court Études de langues après un bac L : la traduction et l’interprétariat