Quels sont les métiers qui recrutent sans diplôme ?

Par l'Etudiant, publié le 29 Mars 2022
6 min

Vous ne possédez aucun diplôme et recherchez un métier que vous pourriez exercer ? Vous ne pouvez compter que sur votre motivation ? L’Étudiant liste pour vous les métiers accessibles sans diplôme, dans différents secteurs.

Métier sans diplôme dans la vente : vendeur

Vous n’avez pas de diplôme dans la vente, mais vous avez du bagout et des stages à votre actif dans ce secteur. Tentez l’aventure, vous rentrerez par la petite porte, vous n’aurez peut-être pas le salaire de vos rêves au début, mais vous saurez rapidement vous rendre indispensable. Voici un secteur où bien des débutants ont été formés sans diplôme et ont gravi les échelons très rapidement. Une fois en poste, il est toujours possible de se former via la formation continue et de reprendre des études.

Lire aussi

Préparateur de commandes : un métier sans diplôme dans la logistique

Préparateur de commandes ne nécessite pas de diplôme et permet de travailler dans tous les secteurs, de l’agroalimentaire à l’industrie pharmaceutique, en passant par le sport, la mode, etc. Au menu des activités quotidiennes : emballer un ou plusieurs produits dans des cartons suivant une commande précise, et les étiqueter pour les préparer à l’expédition. Dans un monde toujours plus rapide, votre rigueur, votre réactivité et votre sens du travail en équipe feront de vous le candidat idéal. Si vous donnez satisfaction, vous pourrez vite être embauché en CDI avec un salaire souvent agrémenté de primes et un pourcentage de participation aux bénéfices de l’entreprise.

Travailler dans la restauration sans diplôme : le métier de serveur

Servir des cafés, des boissons et des plats, être en relation avec des personnes différentes toute la journée, voilà un métier de contact loin de la routine. Mais qui exige néanmoins de l’endurance car les horaires sont élastiques et on s’assoit rarement. Avec de la discipline et de la motivation, vous pouvez être embauché en CDI, puis devenir manager au bout de quelques temps et gérer une petite équipe de serveurs. Les offres d’emplois sont nombreuses surtout en période estivale et de vacances. Hôtels, cafés, centres de vacances, restaurants, bistros… les structures susceptibles de vous employer sont variées.

Dans l’hôtellerie : femme/valet de chambre

Dans un hôtel, il ou elle est la personne qui s’occupe de nettoyer et ranger les chambres, souvent sous la responsabilité d’un gouvernant ou d’une gouvernante. La femme ou le valet de chambre fait les lits, change les draps pour les nouveaux clients, les serviettes de douche, les produits de salle de bains (savons, shampoings…). Certes ce travail est souvent répétitif et sans grand contact avec la clientèle, mais il nécessite des qualités qui n’en restent pas moins exigeantes : sens de l’organisation, rapidité, minutie, discrétion, mais aussi endurance pour un métier qui demeure très physique.

Lire aussi

Travailler dans le transport sans diplôme : le métier de chauffeur

Vous voulez voir du pays et dormir dans un nouveau lieu tous les soirs ? Traverser la France ou rouler à l’international ? Le métier de conducteur routier pourrait vous plaire. Si vous souhaitez évoluer dans un périmètre plus restreint, le métier de chauffeur-livreur ou de chauffeur de bus sont des alternatives aux grands voyages. Le seul sésame pour exercer ces métiers est d’avoir obtenu son permis poids lourd pour la conduite de camions, le permis voiture + celui intitulé « transport de personnes » pour les bus, ou encore le permis B pour les chauffeurs-livreurs.

Lire aussi

Métier sans diplôme dans le service à la personne : devenir aide-ménager

Le secteur du service à la personne recrute. Il compte environ 1,3 millions de salariés et offre une palette de métiers. Parmi eux, celui d’aide-ménager. Les relations humaines sont au cœur de cette profession qui nécessite d’être à l’écoute et empathique. Elle s’exerce au domicile des particuliers et requiert une bonne condition physique pour s’occuper des tâches quotidiennes et soutenir les personnes fragiles ou en perte d’autonomie.

Dans la propreté : agent de propreté urbaine

La propreté c’est son truc ! L’agent de propreté urbaine nettoie les espaces publics extérieurs au moyen d’engins mécanisés. Si, en revanche, il conduit des bennes à ordures il doit avoir en poche son permis poids lourd. Les formations à l’utilisation des machines sont assurées par l’entreprise ou la collectivité employeuse. Pour prendre des responsabilités il est possible de passer ensuite un CAP propreté de l'environnement urbain- collecte et recyclage ou un bac pro hygiène, propreté, stérilisation afin de devenir conducteur de véhicules de collecte de déchets.

Créer sa propre entreprise sans diplôme, est-ce possible ?

Créer son propre métier et travailler dans son entreprise ! Quel luxe ! Aucun diplôme n’est nécessaire tant que vous n’exercez pas une profession réglementée. Nombreux sont ceux qui commencent par créer une auto-entreprise dans laquelle ils sont seuls mais, peu à peu, la structure peut devenir plus importante. Pour relever ce challenge il est nécessaire d’être rigoureux, d’accepter un minimum de risques, d’avoir envie d’entreprendre et… de ne pas compter ses heures.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Métiers

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !