Pépiniériste : le témoignage de Virginie, apprentie

Agriculture - Agroalimentaire
Niveau d'études nécessaire
BEP à bac pro
Salaire moyen
Salaire débutant brut
Sommaire du secteur

Description

Niveau diplôme minimal Salaire débutant brut moyen
BEP à bac pro 1 300 €


Virginie a la main verte, l’héritage familial sans doute. Enfant, elle accompagnait déjà son père dans son centre horticole. À 19 ans, la jeune fille réalise son rêve : elle a justement choisi les arbres pour être au grand air. Même quand la météo ne s’y prête pas ! Souvent dehors et toujours debout, la jeune fille travaille avec 7 autres personnes dans une pépinière de 25 hectares. "On n’achète pas un arbre en 5 minutes. J’aime accueillir la clientèle et prendre le temps de la conseiller."

Au grand air

"En dehors de la vente et de la préparation des commandes, mon travail varie en fonction des saisons. À l’automne, on retire les arbres de pleine terre pour les placer en conteneurs. Il faut parfois s’y mettre à 3 quand on a affaire à un gros sujet. Au printemps, c’est la taille, le rempotage, les engrais. En été, l’arrosage. En hiver, plutôt un travail de multiplication en serre."

Ses compétences : accueillir, conseiller, vendre.

Sa formation : CAPA production horticole  (option pépinières), bac pro productions horticoles (option pépinières).

Pour aller plus loin

Sur les métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire

- Découvrez le métier de Rémi Baudouin, conseiller agricole à la chambre d’agriculture d’Île-de-France, en vidéo
- Découvrez le métier de Peggy Boutillier, manager d’atelier à l’usine Carambar, en vidéo
- Métiers de l'agriculture : la vraie vie côté champs.
- Quel avenir pour les métiers de l'agriculture ?
- Entretien de recrutement dans l'environnement : les conseils d'un pro.
- Les secteurs qui recrutent en alternance


À lire, les témoignages :

- d’Alexandra, ostéopathe pour chevaux
- d’Estelle, ingénieur agronome
- de Guillaume, agriculteur
- de Chloé, cavalière d’entraînement,
- de Cédric, conseiller en gestion agricole

Ils étaient sur le Salon de l’agriculture :

- Adrien, 24 ans, éleveur de bovins en Lozère : "Notre exploitation tourne bien avec 50 bovins et 250 brebis"
- Louise, en 3e année à LaSalle Beauvais : “Ce Salon est un moment idéal pour transmettre notre passion”
- Célestin Prost, en bac pro technicien conseil et vente en animalerie : “Chaque semaine, nous avons 6 heures de cours d’animalerie”

- Madeleine, étudiante à l’ESA Angers : "Mon premier stage va se dérouler en Ardèche, chez un éleveur de chèvres"
- Vétérinaire : un métier qui va du contrôle qualité à l'industrie agroalimentaire ou pharmaceutique
- Camille, en 1re année d'AgroParisTech : “Sur le Salon de l'agriculture, j'ai l'impression de voir tous nos cours en action”
- Yelena, en BTS viticulture et œnologie : "Mes parents étaient réticents à l’idée que je m’oriente dans le vin"


Sur les formations dans l'agriculture


- Le guide des études en agriculture-agronomie
- Toutes nos fiches BTSA
- Les BTS en agriculture et agroalimentaire
- Le BTS en viticulture-oenologie selon Aurélien
- L'école d'ingénieurs agronomes selon Églantine
-
Se former autrement dans les Maisons Familiales Rurales

Autres témoignages