1. La candidature de Lauren, en M2 marketing à l'université Paris-Dauphine
Décryptage

La candidature de Lauren, en M2 marketing à l'université Paris-Dauphine

Envoyer cet article à un ami

Pour entrer en seconde année de master, vous devrez montrer patte blanche. Notes, recommandations, CV, lettres, argumentation verbale… tout compte. Pour 15 masters différents (en communication, informatique, maths, marketing, droit, commerce…), les jurys d’admission commentent des dossiers qui ont passé le cap de la sélection.

Le master "204" (marketing) de l’université Paris-Dauphine est l’un des meilleurs et des plus sélectifs dans cette discipline. En 2009, 400 candidats ont postulé. Parmi eux, 100 ont été admissibles à un oral, et 30 ont été retenus. Un tiers était issu de Dauphine.

La sélection du master

 

lauren master marketing

 Les exigences à l’entrée sont fortes : outre le CV, les notes, une lettre de motivation et une autre de recommandation, il faut répondre à 3 questions (une page minimum) : "Pourquoi postulez-vous ?", "Quel bilan tirez-vous de vos stages ?", et "Quel est votre projet professionnel ?" les candidats doivent aussi donner une "analyse détaillée" de 2 enseignements suivis dans leur scolarité. Enfin, ils doivent rédiger un mini mémoire (autour de 10 pages) sur un thème donné. En 2010, ils ont planché sur l’utilisation des réseaux sociaux pour adopter un nouveau produit.


Pourquoi Lauren a choisi le master 204

 

"Je pensais postuler dans un mastère spécialisé d’une grande école, mais le prix m’a découragée, de même que l’obligation de passer le GMAT (test de mathématiques en anglais). Du coup, Lauren envoie un dossier à Dauphine, aux IAE de Paris-1 et Paris-12. Elle est prise aux 3, hésite entre Paris-1 et Dauphine. "Avec la marque Sorbonne, je trouvais qu’un diplôme de Paris-1 était un atout précieux pour l’international. Mais le master de Dauphine m’a semblé plus prestigieux et plus riche."
 

Son parcours scolaire commenté

Après un bac ES mention "assez bien", Lauren suit un DUT gestion des entreprises et des administrations (DUT GEA) à Paris-11. "À l’époque, j’avais tenté une prépa et Dauphine, mais je n’avais pas été prise." Elle enchaîne avec une licence professionnelle et un master 1 en marketing à l’IAE (institut d’administration des entreprises) de Paris-12. Chaque année, elle décroche une mention "assez bien". Avant de postuler en M2, elle réalise une année de césure : 6 mois de stage à Paris, et 6 mois en Thaïlande, où elle suit des cours sur les pierres précieuses, sa passion. Sur son CV, Lauren mentionne aussi son score (820) au test d’anglais TOEIC, et sa maîtrise de logiciels (SAP, Sphinx). 

Commentaire du professeur Pierre Desmet, responsable du master
"Le niveau académique de Lauren est correct : je cherche des dossiers sans redoublement, avec des mentions. Nous prenons en majorité des bac S et ES, et quelques L option mathématiques." Il apprécie sa formation en IUT : "Ce sont des profils très terrains". Pierre Desmet sélectionne aussi des candidats issus de licence en sciences économiques, droit ou sciences politiques. La plupart des admis ont un M1 en marketing, mais certains ont d’autres profils, notamment scientifiques. "J’évite les étudiants qui viennent des filières littéraires ou d’AES, car le master comporte une part importante de statistiques." Par ailleurs, "une expérience à l’étranger est un passage obligé pour être retenu". Le score de Lauren au TOEIC lui semble "un peu juste, mais ça passe" - le minimum requis est de 750. Quant à sa maîtrise du logiciel Sphinx (utilisé pour le dépouillement d’enquêtes, les statistiques), c’est un bon point : "Certaines entreprises le demandent, et cela montre qu’elle a mis les mains dans le cambouis".


Son expérience professionnelle commentée

Le stage le plus significatif de Lauren ? 6 mois chez Cartier, à l’issue de son master 1, en tant qu’"assistante commerciale", chargée de la gestion des ventes et l’organisation de salons. Lauren mentionne aussi quelques CDD en tant que vendeuse.
Commentaire de Pierre Desmet
"Je demande au moins un stage de longue durée (environ 6 mois) dans une fonction liée au marketing. Ici, le parcours de Lauren est intéressant, mais cela aurait été encore mieux si elle avait réalisé son stage long en tant que chef de produit." Il apprécie néanmoins ses CDD en tant que vendeuse : "C’est quelqu’un qui ne vit pas dans son petit monde".

Son dossier de candidature commenté

"Dans mes réponses aux questions de motivation, j’ai voulu montrer que je n’étais pas là en touriste, et que je souhaitais faire une belle carrière. Mon projet était précis : devenir chef de produit au sein du département marketing d’une marque joaillière de haute qualité. J’ai décrit les aspects du métier qui m’intéressaient." Concernant le mémoire, "le sujet traitait du e-commerce. Je me suis aidée de manuels de marketing et de sites Internet. J’ai fait 3 parties, et j’ai décliné mon argumentaire en l’appliquant au secteur du luxe."
Commentaire de Pierre Desmet
"Lauren a un projet très mûr, dans un secteur déterminé, elle sait où elle va. Vouloir travailler dans le luxe n’aurait pas été assez précis". Par ailleurs, sa lettre de motivation est "un bon standard, au bon format". "L’essentiel, c’est de montrer comment le master va vous aider à réaliser votre objectif." Quant au mémoire, c’est avant tout le niveau académique du candidat, son expression, sa capacité à fournir un argumentaire qui sont évalués.

L’entretien commenté

"J’ai passé l’oral par vidéo sur Skype, car j’étais en Thaïlande. Cela n’a pas posé de problème. Je me suis présentée en anglais, puis j’ai parlé de mon projet professionnel. En évoquant mon stage chez Cartier, j’ai insisté sur les compétences relationnelles que j’avais acquises, la diplomatie de la vente, la satisfaction de répondre à un besoin. J’ai eu deux questions techniques sur le marketing. En tout, cela a duré 20 minutes."
Commentaire de Pierre Desmet
"Nous accordons beaucoup d’importance à la manière de se présenter : les premières minutes sont capitales. Je conseille de ne pas regarder ses chaussures, d’être à l’aise. L’important, c’est d’établir un dialogue avec le jury, de montrer qu’on est à l’écoute : les candidats doivent éviter de parler plus de 3 minutes d’affilée. Autre point clé : préparer des questions pertinentessur le master, monter qu’on s’est renseigné, si besoin en ayant contacté au préalable des anciens."

La candidature détaillée de Lauren

 

Découvrez le dossier complet du candidat (lettre de motivation, cv, notes des semestres précédents et/ou lettres de recommandation, etc...) dans ce document. Vous pouvez le voir en plein écran en appuyant sur l'option "full screen".
 

Master Lauren

Pour aller plus loin : MBA : un accélérateur de carrière / Le choix étape par étape / 10 conseils pour postuler en master ou en 3e cycle / Postuler en MBA : des candidatures commentées

Sommaire du dossier
Retour au dossier La candidature de Lauren, en M2 marketing à l'université Paris-Dauphine La candidature de Charles, en M2 communication à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée La candidature de Julien, en M2 communication à l'université de Bourgogne La candidature de Grégory, en M2 informatique à l'université Nice Sophia-Antipolis La candidature de Jonathan, en M2 informatique à l'université de Cergy-Pontoise La candidature de Claire, en M2 mathématiques à l'UPMC La candidature de David, en M2 mathématiques à Bordeaux La candidature de Marie-Claire, en M2 mathématiques à Lille 1 La candidature de Mélia, en M2 politique générale et stratégie des organisations à l'université Paris-Dauphine La candidature d'Adrien, en M2 administration des entreprises à l'IAE de Caen La candidature de Chloé, en M2 droit de la vigne et du vin à l'université Montesquieu-Bordeaux 4 La candidature de Benoît, en M2 gestion des ressources humaines et relation du travail à Panthéon Assas La candidature de Clément, en M2 Système d'information géographique et aménagement des territoires (SIGAT) à l'université Rennes 2 La candidature d'Elodie, en M2 géomarketing et stratégies territoriales à l'université de Créteil