1. Réforme du lycée : les matières gagnantes et les autres...
Décryptage

Réforme du lycée : les matières gagnantes et les autres...

Envoyer cet article à un ami

Les projets de réforme du lycée de Luc Chatel, le ministre de l’Education nationale, ont une incidence sur le volume horaire des matières par série. Les deux heures d’accompagnement personnalisé hebdomadaire doivent bien se "payer" puisqu’il n’est pas question d’alourdir l’emploi du temps des élèves. En seconde, ces deux heures remplacent les deux demi-heures de modules de français et d'histoire-géographie, des demi-heures en sciences et, pour certains élèves, l’heure d’aide individualisée en maths et français existantes. Mais en première et en terminale ?

En première L : La série perd une heure de langues vivantes (4h30 au lieu de 5h30). Mais les deux heures de littérature étrangère en langue étrangère remplacent les mathématiques-informatique qui disparaissent des enseignements obligatoires. Les élèves pourront toutefois choisir les maths appliquées parmi les enseignements au choix.

En première ES : Peu de révolution en première ES ("la série médiane", selon le ministère) si ce n’est la disparition de deux heures actuellement dédiées aux enseignements laissés au choix (maths, sciences économiques et sociales ou langues vivantes). "L'accompagnement personnalisé pourra jouer ce rôle d'option", indique le ministère.

En première S : La série S connaît les plus gros changements. La nouvelle grille horaire comprend 1h30 d’histoire-géographie et une demi-heure de langues en plus. En revanche, les mathématiques perdent une heure (4 h prévues au lieu de 5 h). Les sciences en pâtissent aussi : la physique-chimie perd 1h30 (3h prévues au lieu de 4h30), les SVT perdent une heure (3 h prévues au lieu de 4 h), de même que les sciences de l’ingénieur (7 h prévues au lieu de 8 h ).
Un choix qui s'inscrit dans la logique de la réforme du lycée. En effet, le but est d'augmenter le nombre d'enseignements communs entre toutes les séries (porté à 60 % de l'emploi du temps) et de rendre la classe de première vraiment plus générale. "Pour respecter la progressivité dans l'orientation, il fallait diminuer les sciences en S en première et réserver leur renforcement pour la terminale", explique-t-on au ministère.

À noter : dans les nouvelles grilles horaires, seule une heure hebdomadaire de TPE (travaux pratiques encadrés) apparaît. En réalité, les élèves auront deux heures sur dix-huit semaines (la moitié de l'année).

En terminale L : La série perd une heure de langues vivantes (4 h prévues au lieu des 5 h au total) et une demi-heure de littérature française au profit de l’accompagnement personnalisé mais aussi de la littérature étrangère en langue étrangère (1h30 par semaine). Comme en première L, on retrouve l'idée de remplacer des cours de langues "bruts" par une discipline enseignée dans une langue autre que le français.

En terminale ES : Les sciences économiques et sociales sont amputées d’une heure d’enseignement obligatoire (5 h sont prévues contre 6 h actuellement). Par ailleurs, les enseignements de spécialité au choix perdent de une demi-heure à une heure (1h30 est prévue). Là encore, le ministère cite l'accompagnement personnalisé "qui s'appuie sur les disciplines dominantes" pour justifier cette baisse.

En terminale S : Les mathématiques gagnent une demi-heure hebdomadaire (6 h contre 5h30). "Au total, les élèves pourront avoir 16h30 de sciences avec l'accompagnement personnalisé - ce qui renforce le caractère scientifique de la série", indique-t-on au ministère. En revanche, l’histoire-géographie perd une demi-heure (2 h sont prévues) et passe en option alors que la discipline était considérée jusqu’à présent comme un enseignement obligatoire. La discipline devrait devenir une épreuve anticipée au bac, comme le français.

Séries technos : le travail est en cours. À ce jour, le ministère de l’Éducation nationale n’a pas fourni les documents de présentation de ses projets pour les séries technologiques, ce qui laisse un peu plus du tiers des élèves concernés par la réforme dans l'expectative. "Le travail est en cours", assure-t-on. Le rapprochement avec la voie générale devrait avoir lieu via les enseignements d'exploration.

Sommaire du dossier
Retour au dossier La réforme du lycée au Journal officiel (mais que cela signifie-t-il ?) Réforme du lycée : Luc Chatel écrit aux parents d'élèves de troisième Réforme du lycée : un pas de plus de franchi Réforme du lycée : les matières gagnantes et les autres... Réforme du lycée : Luc Chatel dévoile votre futur emploi du temps La réforme du lycée se précise Luc Chatel : « Nous faisons cette réforme pour trouver une solution pour chaque élève sortant du secondaire » En tournée des lycées avec Luc Chatel Nicolas Sarkozy annonce la réforme du lycée Réforme du lycée : ce qui pourrait être proposé... Rentrée 2009 au lycée : rien de nouveau sous Luc Chatel Réforme du lycée : l’histoire secrète d’un raté Le ministre Xavier Darcos se met au Web 2.0 Orientation : Xavier Darcos passe à l'action Réforme du lycée : les conclusions de Richard Descoings Rapport Descoings sur le lycée : des réactions plutôt positives Le député Benoist Apparu présente sa réforme du lycée En tournée des lycées avec Richard Descoings Réforme du lycée : 123 établissements vont procéder à des expérimentations Nicolas Sarkozy veut rapprocher les lycées et les entreprises Réforme du lycée : Richard Descoings veut se pencher sur le bac STI Réforme du lycée : les lycéens de Saint-Lô déjeunent de nouveau à l’Elysée Lyceepourtous.fr, le site lancé par Richard Descoings, démarre gentiment Richard Descoings lance le blog lyceepourtous.fr Ce que vous réserve Xavier Darcos pour 2009 Réforme du lycée : et si les entreprises entraient dans les établissements ? Réforme du lycée : ce que Xavier Darcos attend de Richard Descoings Richard Descoings aux lycéens : "Vous ne me connaissez pas, mais jugez-moi sur mes résultats" Nicolas Sarkozy confie le lycée à Descoings et la jeunesse à Hirsch Réforme du lycée : une contre-manif virtuelle organisée sur Facebook Réforme du lycée : les discussions reprennent, les manifs aussi Xavier Darcos repart à zéro, les lycéens continuent Xavier Darcos repousse la réforme du lycée Journées d’actions multiformes contre les réformes de Darcos Jeudi 20 novembre 2008 : mobilisation réussie dans l’éducation Samedi 15 novembre : Xavier Darcos chahuté par des lycéens Pourquoi cette réforme du lycée ? Quel est le calendrier de la réforme du lycée et qui est concerné ? Quels changements pour la seconde ? Quels changements pour la première ? Quels changements pour la terminale et le bac ? Le redoublement va-t-il être supprimé ? Les lycéens seront-ils plus ou moins nombreux par classe ? La Finlande, un modèle à copier ?