1. Choisir sa filière après un bac L : un parcours généraliste ou spécialisé ?
Boîte à outils

Choisir sa filière après un bac L : un parcours généraliste ou spécialisé ?

Envoyer cet article à un ami

Vous voulez devenir avocat, psychologue du travail, professeur de lettres... : si vous avez une "vocation" ou une idée précise du métier que vous voulez exercer, vous pouvez dès les premières années choisir le cursus qui y mène. Mais cela reste rare et il est souhaitable de se garder des portes ouvertes pour pouvoir changer d'avis.

Garder plusieurs matières

Il est toujours bon d'avoir plusieurs cordes à votre arc. Dès la première année, en plus de votre matière principale, votre "majeure", vous allez pouvoir poursuivre l'étude d'une deuxième discipline, votre "mineure".
Trouvez la combinaison la plus susceptible d'enrichir votre parcours. Certains établissements, comme l'université Paris-Ouest-Nanterre-la-Défense, ont mis en place en licence un "socle pluridisciplinaire".

"Cela permet d'offrir aux étudiants la possibilité d'étudier un maximum de disciplines et de leur permettre de se familiariser avec l'une d'entre elles pour opérer un choix dès le second semestre. C'est aussi un moyen de recontextualiser les différentes matières", commente Olivier Renaut, maître de conférences en philosophie.

En première année de licence de philosophie, les étudiants doivent ainsi opter pour l'un des deux "socles" : "philosophie, histoire de l'art, lettres modernes, lettres classiques", ou "philosophie, sociologie, ethnologie" avant d'approfondir au second semestre une de ces disciplines.

Doubles cursus

Si vous êtes travailleur, il est yégalement possible de mener de front l'étude de deux disciplines. Histoire-langues, droit-langues, histoire-philosophie, lettres-langues, histoire-lettres, etc. : les doubles cursus – ou bi-licence – sont de plus en plus nombreux.

À terme, des parcours généralistes pourraient également se multiplier à l'université. À l'image de la première licence humanités, lancée à l'université Paris-Ouest.

L'objectif de ce cursus, pour l'heure unique en France, est de proposer un diplôme qui conjugue les quatre matières complémentaires que sont les lettres, l'histoire, la philosophie et les langues (langue vivante, langue ancienne). 

Ce n'est qu'à partir de la troisième année de licence que les étudiants choisissent l'une des matières en majeure. Il est alors possible de postuler à un master de lettres, d'histoire ou de philosophie.
L'intérêt de cette formation est que l'étudiant reçoit une formation vraiment pluridisciplinaire et pédagogiquement cohérente. Elle propose d'associer des cursus entre lesquels, jusqu'à présent, il fallait choisir.

La licence humanités comporte quatre parcours :
- un parcours général humanités
- un parcours humanités classiques, art et patrimoine
- un parcours humanités et arts du spectacle
- un parcours humanités, droit, économie-gestion. Ce dernier mène à une spécialisation en administration publique et en science politique.

À consulter aussi

Quelle filière après mon bac L ?
Quel BTS après un bac L ?
Bac L : je suis fort en langues, quelles études postbac ?

La fac après mon bac L
Après un bac L : l'université, c'est comment ?
Après un bac L, puis-je suivre des études d'art à la fac ?

Quoi d'autre, après mon bac L ?
Après un bac L : que faire si je ne veux pas aller à la fac ?
Intégrer Sciences po avec un bac L
Intégrer une prépa après un bac L : ce qu'il faut savoir
Quelle insertion professionnelle après un bac L ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier L’orientation à la fac, est-ce facile ? Comment choisir sa filière à la fac après un bac L ? L’orientation à la fac : les matières enseignées à la fac sont-elles les mêmes qu’au lycée ? Après un bac L : choisir sa filière, c’est envisager un métier Choisir sa filière après un bac L : un parcours généraliste ou spécialisé ? L’orientation à la fac : la spécialité choisie en terminale L est-elle déterminante pour la suite ? L’orientation à la fac : j’aime la littérature, dois-je choisir lettres classiques ou lettres modernes ?