1. Bac STI : les secteurs qui recrutent
Boîte à outils

Bac STI : les secteurs qui recrutent

Envoyer cet article à un ami

Habitués à étudier des sujets concrets, les bacheliers STI se sentent à l’aise dans les filières courtes comme les BTS ou les DUT. Avec, à la clé, des perspectives d’emploi dans les secteurs industriels.

Malgré la crise, l’industrie recrute… avant tout des profils de techniciens et d’ingénieurs. Dans certains domaines, on frôle même la pénurie de compétences. L’hygiène, la sécurité, la maintenance ou l’informatique comptent le plus d’offres d’emplois à pourvoir. Même constat dans le bâtiment et les travaux publics, où les nombreux départs à la retraite entraînent des embauches, en dépit du ralentissement de l’activité économique.
Dans ce secteur, les possibilités d’évolution de carrière ne sont pas à négliger. Un assistant chef de travaux, de niveau bac + 2, pourra prétendre au bout de quelques années au poste de chef de travaux.

Autre tendance : les nouvelles préoccupations environnementales poussent les entreprises à recruter des techniciens et ingénieurs en génie thermique et énergétique, entre autres. Quel que soit le domaine, les entreprises recherchent également des profils de technico-commerciaux. Ces professionnels concilient connaissances techniques et savoir-faire commercial. Une double compétence qui fait mouche sur un CV.

Pour aller plus loin : Réussite à la fac après un bac STI, STL, ST2S : des facultés plus ou moins mobilisées / Quelles études après son bac ST2S, STL, STI ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Bac STI : les filières qui marchent Bac STI : les secteurs qui recrutent Bac STI : les dangers Bac STI : conseils d’ancien