Une licence de sciences appliquées

publié le 21 May 2007
2 min

Décrocher un bac S, c’est avoir en poche un sésame qui donne accès à une multitude de filières dans le supérieur, avec de bonnes bases pour y réussir. Soucieux de rentrer rapidement dans un apprentissage de terrain, l’« expérimental » privilégie les cursus professionnalisés dès l’après-bac.

Sélectivité : normale
Charge de travail : forte


En terrain connu.
Relativement délaissées depuis quelques années, les filières de sciences et technologies à l’université sont tout à fait adaptées au profil des bacheliers S. C’est notamment le cas pour les licences de sciences de la vie et de sciences et technologies pour l’ingénieur. Les S n’y seront pas dépaysés. Ils y retrouveront des matières connues, de la biologie aux statistiques en passant par la physique-chimie. Seulement, attention aux débouchés, notamment en biologie.

Options technologies industrielles ou informatique. Autre filière qui, elle, ne rencontre pas de problème d’insertion : la licence de technologies industrielles. Cette formation compte une part importante de stages en entreprise et conduit à des fonctions de technicien supérieur ou d’ingénieur, notamment dans les travaux publics, l’automatisme ou l’électronique. Enfin, un grand nombre de licences de sciences et technologies mention informatique appliquée conviennent à ceux qui cherchent à mettre rapidement en application leurs connaissances en algorithmes, en architecture de logiciels ou en intelligence artificielle.

Articles les plus lus

A la Une terminale

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !