Dossier : Sciences po à la fac : à quoi s’attendre ?

La licence de science politique, un cursus pluridisciplinaire

Sciences po ou une fac de science politique ? A priori, le match entre les 2 cursus semble déséquilibré tant le bruit médiatique autour des IEP est important. Et pourtant, moins, connue, la filière universitaire présente de nombreux atouts. En quoi les 2 cursus se distinguent-ils ? Comment rejoindre la filière science po de l’université ? Vers quels débouchés mènent les masters ? Voici de quoi de tout savoir sur cette filière et vérifier si cette voie est faite pour vous.

La licence science po : uniquement en L3
Le cursus de premier cycle en science politique est original. Ce n’est en effet qu’en troisième année de licence qu’intervient la spécialisation en science politique [A noter quelques exceptions : comme l'université Paris 8 où le cursus débute dès la L1]. Avec une particularité : une approche pluridisciplinaire. “Il s’agit d’utiliser différentes disciplines (la philosophie, la sociologie, le droit, l’histoire, etc.) pour comprendre comment fonctionne l’objet politique, explique Delphine Dulong, responsable de la licence de science politique de Paris 1–Panthéon-Sorbonne. C’est ce qu’apprécient les étudiants, mais aussi ce qui est difficile. Cela suppose d’avoir une bonne culture générale, mais surtout une agilité intellectuelle pour mobiliser différentes méthodes : en traitant un sujet à la manière d’un philosophe, d’un historien, d’un sociologue, etc."

"L’image de la science politique comme filière de culture générale est datée”, ajoute-t-elle. Outre les grands paradigmes de philosophie politique, vous apprendrez par exemple le fonctionnement d’un sondage ou encore la méthode du questionnaire.

À noter : la L3 peut constituer une bonne préparation aux concours d’entrée aux IEP (instituts d’études politiques) en quatrième année.

Quelle voie emprunter pour y accéder ?
Première option "classique" : 2 années + 1
Les étudiants suivent d’abord 2 premières années dans une autre discipline parmi les humanités (histoire, sociologie, économie, philosophie, etc.) ou en droit. “Le droit et l’histoire sont les cursus les plus courants”, relève Delphine Dulong. Dès ces 2 premières années, on peut également choisir un “parcours” en science politique, c’est-à-dire quelques matières en options. Un atout pour rejoindre une L3 de science politique. Par exemple à Amiens, il s’agit des matières “introduction à la science politique”, “sociologie politique”, “politique internationale”, “philosophie politique”, etc [à noter : l'université d'Amiens a étendu son cursus de science politique à la rentrée 2012. Il compte désormais trois années de licence].

Deuxième option : passer par une double licence
Vous avez également la possibilité de mener de front une double licence Par exemple, celles de Paris 1 : histoire-science politique, droit-science po, éco-science po, ou encore philosophie-science po qui devrait ouvrir à la rentrée 2011. “Ce sont des horaires plus chargés, avec un emploi du temps aménagé et à la clé, en allant jusqu’en L3, les deux diplômes, explique Delphine Dulong. Attention, ces cursus sont très prisés. Par exemple en histoire-sciences politique, le jury ne regarde pas les dossiers des candidats qui ont eu moins que la mention bien au bac.”

Troisième possibilité : faire deux L3.
Si vous vous en sentez le courage et la capacité, il est toujours bénéfique de suivre 2 licences, plus précisément 2 L3 : l’une en science politique, l’autre dans la discipline que vous avez suivie les 2 premières années. “Nous encourageons nos étudiants à suivre la licence de droit et celle de science politique, indique ainsi Benoît Mercuzot, doyen de la faculté de droit et de science politique de l’université de Picardie. C’est plus porteur sur un dossier. Et cela leur permet, en fonction de leur appétence et de leur projet professionnel, de faire ensuite leur choix de master.” Mais attention, cela engendre une charge de travail importante.

Où s’inscrire en L3 science politique ?
“Au départ, la science politique est une sous-discipline du droit”, rappelle Delphine Dulong. D’où un rattachement quasi-systématique aux universités juridiques, le plus souvent au sein d’un seul département droit et science politique, avec quelques exceptions. Paris 1 dispose d’une UFR (unité de formation et de recherche) indépendante, tandis qu'à Paris 8, la science politique est rattachée aux sciences humaines.

Une quinzaine d’établissements
proposent un cursus de science politique. En Île-de-France, il s’agit de Paris 1, Paris 2, Paris 8, Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Paris 10-Nanterre, Paris 13. En région, les villes qui comptent un IEP ont souvent une université qui offre une formation en science politique (Lyon, Lille, Strasbourg, Bordeaux, etc.). La licence est également proposée à Montpellier, à Nice ou à Amiens. À noter : certaines formations (comme Paris 2) sont plus juridiques que d’autres. Renseignez-vous auprès de l’université visée.

Quelle sélection à l’entrée ?
La sélection est plus ou moins forte selon l’université que vous visez. Tout d’abord, le plus souvent, les places en L3 science politique sont ouvertes de droit à ceux qui ont suivi les “parcours” science po les 2 années précédentes, ou encore des bilicences (pour les établissements qui en proposent).

Pour les autres, c’est-à-dire si vous avez suivi une L1-L2 en droit, histoire, socio, ou une prépa littéraire (avec équivalence), la sélection s’opère sur dossier (résultats au bac, en L1-L2, lettre de motivation, etc.). N’oubliez pas de présenter un projet professionnel cohérent et bien réfléchi.

Que faire après la L3 ?
Comme pour toutes les licences généralistes, vous ne trouverez pas un emploi à la sortie – sauf exception. Vous allez donc poursuivre vos études à l’université, en master de science politique. Vous pouvez également, si votre dossier est accepté, rejoindre un master de sciences humaines et sociales (vérifiez bien auprès du master en question comment s’opère la sélection). Certains choisissent enfin de passer les concours des IEP ou des écoles de journalisme – qui nécessitent toutefois une préparation spécifique.

Deux exemples de cours en L3 de science politique
  Paris 1 Paris 2
Premier semestre - Organisation de l'État et action publique
- Vie politique française et européenne
- Conférence de méthodes d'institutions
- Introduction à l'analyse politique internationale
- Construction européenne
- Conférence de méthodes d'analyse
- Théorie politique
- Analyse des comportements politiques
- Relations internationales I
- Vie politique française
- Institutions politiques françaises
- Droit de l'Union européenne I
- Droit international I
Second semestre - Conférence de méthodes analyse des sciences sociales
- Epistémologie et méthodologie des sciences sociales
- Transformations des sociétés contemporaines
- Sociologie générale
- Philosophie politique controverses contemporaines
- Conférence de méthodes: analyse des sciences sociales 2
- Méthodes de la science politique
- Relations internationales II
- Institutions administratives locales
- Droit des libertés fondamentales
- Histoire des idées politiques jusqu'au XVIIIe siècle
- Histoire des idées politiques depuis le XVIIIe siècle
À noter : dans chacune de ces formations, vous avez également des cours de langue vivante et la possibilité de pratiquer une activité sportive.

En savoir plus sur la fac :
Testez-vous : êtes-vous fait pour la fac ?
APB : les astuces pour s'inscrire à la fac.
Université : les réponses à 10 idées reçues.
Master pro ou recherche : comment choisir ?
Les clés de candidatures réussies en master.

Pour en savoir plus sur la science politique en IEP :

Notre enquête : que vaut vraiment Sciences po ?
Testez-vous : êtes-vous fait pour Sciences po ?
Suivez un cours à Sciences po Paris.
Le blog d’Eric Cobast pour préparer Sciences po.

Camille Stromboni
Février 2011

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus



Trouver une formation

Annuaire de l'enseignement supérieur

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Annuaire de l'alternance

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Les établissements à la une

Zoom sur

Voir toutes les fiches










calcul-salaire










Le blog de l'orientation



Découvrez « Conseils de classe »,
un blog de Bruno Magliulo, inspecteur d'académie honoraire, ancien professeur de sciences économiques et sociales et auteur dans la collection l’Etudiant.
Vous pourrez y débattre librement de tous les sujets liés à l’orientation et à l'actualité éducative.








YWC_2014_letudiant_300x150