1. Sciences po Lille selon son directeur, Pierre Mathiot
Interview

Sciences po Lille selon son directeur, Pierre Mathiot

Envoyer cet article à un ami

Classez ! Les inscriptions au concours commun des 6 IEP de province (Aix, Lille, Lyon, Strasbourg, Rennes, Toulouse) sont ouvertes dès le mois de mars. Votre mission si vous postulez ? Remplir le dossier en ligne en classant les instituts par ordre de préférence. Comment faire son choix ? Outre la proximité et la réputation de l’IEP, il faut prendre en compte les spécificités de chacun des établissements. Pour cela, nous avons donné la parole aux 6 directeurs. Chacun vous donne les points forts de leur institut, mais aussi ses faiblesses.

Pierre-Mathiot_directeur-de-Sciences-po-LillePierre Mathiot dirige Sciences po Lille depuis janvier 2007. Le directeur revient sur les caractéristiques de son établissement.


LES POINTS FORTS

 

La section européenne

"L’IEP lillois est jeune. Nous développons les questions européennes depuis environ 7 ans et nous sommes très complémentaires de Strasbourg. La proximité avec Bruxelles permet à de nombreux responsables de la Commission européenne de venir chez nous. Nous plaçons également beaucoup d’étudiants dans les institutions européennes et au Collège de Bruges, une sorte d’ENA européenne. La vie associative autour des questions européennes est d’ailleurs très riche."

Une large palette de conférences

"Nous organisons de très nombreuses conférences, entre 3 et 5 par semaine et près de 350 chaque année, avec une grande diversité d’intervenants. Cela passe par des rendez-vous "show-business" où nous invitons Nicolas Hulot, Lionel Jospin, ou François Hollande mais aussi par des conférences très pointues."

Lille

"Il s’agit d’une ville jeune, avec une vie étudiante dynamique, ce qui joue en notre faveur, tournée vers l’ailleurs, au carrefour de l’Europe du nord-ouest, entre Paris, Londres et Amsterdam."


Le petit plus : "Nous avons un très bon parcours de gestion des conflits en 5ème année."

LES POINTS FAIBLES
 

Le manque de moyens

"C’est notre principal point faible d’où découlent tous les autres. L’IEP est passé de 3 à 5 années d’études avec une augmentation conséquente du nombre d’étudiants. Les dotations de l’Etat en moyens et en personnel n’ont pas suivi cette évolution. Même le rapport de l’AERES, autorité indépendante, valide ce constat."

Les locaux

"Notre bâtiment est conçu pour 900 étudiants… Nous sommes environ 1400 en permanence. Notre bibliothèque est, elle aussi, trop petite. L’emplacement dans Lille n’est pas très avantageux non plus mais nous avons acté une future installation dans un quartier plus vivant, à 50 mètres de l’ESJ [Ecole supérieure de journalisme de Lille]."

Les nouvelles techno’

"Nous avons un campus virtuel qui commence à fonctionner mais nous ne sommes pas encore très bons sur les NTIC [Nouvelles technologies de l'information et de la communication] dans l’enseignement. C’est notre priorité 2010."


Les chiffres clés de Sciences po Lille
Date de création de l’IEP : 1991
Durée de la formation : 5 ans
Montant des frais de scolarité (hors sécurité sociale) : 800 € en licence, 1000 € en master.
Les boursiers ne payent pas de droits de scolarité.
Nombre d’étudiants : 1750 élèves
Nombre d’étudiants à l’étranger : un quart
Nombre d’étudiants internationaux à l’IEP : 180 étudiants
Nombre d’étudiants admis en première année via le concours commun : 140 admis en première année (sur un total de 187 étudiants admis en 1ère année. Certains intègrent en effet l’IEP via les doubles diplômes).
Nombre de diplômés chaque année : 350 (en 2009)

En savoir plus :
  
la fiche formation sur letudiant.fr
Numéro de téléphone : 03 20 90 48 40
Les différentes voies d’admission à Sciences po Lille
Entrée en première année : le concours commun pour les candidats à bac+0/bac+1 ou les concours d’entrée dans les doubles cursus (filières filière franco-allemande / franco-britannique / franco-espagnole) pour les candidats à bac+0/bac+1 également.
Entrée en 2e année : un concours (en 2010 : le 8 avril) pour les étudiants titulaires du baccalauréat 2008 ou 2009 et d'un bac+1 (60 ECTS) ou ayant obtenu lepassage en deuxième année de classe préparatoire
Entrée en 4e année : un concours (en 2010 : les épreuves écrites ont lieu le 6 mai, les oraux à la fin juin) pour les étudiants ayant obtenu un bac+3 (180 crédits ECTS et équivalents) ou susceptibles d'obtenir ce diplôme à la 1ère session d'examens de l'année en cours. Les étudiants qui doublent ou ont doublé leur khagne peuvent également être candidats


Les débouchés professionnels
Où mènent les instituts d’études politiques ? Les diplômés des IEP se dirigent en masse vers la fonction publique et les grandes organisations internationales, particulièrement ceux de Lyon (32,3 %), Rennes (26 %) ou Lille (40 %). Mais de nombreux autres secteurs sont ouverts aux jeunes diplômés, comme les banques, l’audit, les médias, l’édition, etc.
Lire notre dossier : A quoi mène vraiment Sciences po. Il est également nécessaire de se renseigner sur le site de Sciences po Lille, auprès des responsables de l'IEP et des anciens, afin de se faire une idée plus précise des débouchés de l'établissement.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Sciences po Lille selon son directeur, Pierre Mathiot Sciences po Lyon selon son directeur, Gilles Pollet Sciences po Rennes selon son directeur, Patrick Le Floch Sciences po Strasbourg selon son directeur, Sylvain Schirmann Sciences po Toulouse selon sa directrice, Laure Ortiz