Animation : les formations préférées de Kaj Lydecken, animateur en free-lance

Par Stéphane Jaladis, publié le 15 Février 2010
2 min
Passionné par l’animation, il réalise après un bac S une année préparatoire à LISAA, suivie de 2 ans de formation en 3D. Sorti en 2004 de cette école, Kaj Lydecken travaille ensuite pendant 2 ans chez Ellipsanime, où il collabore toujours, ainsi qu’avec les studios d’animation Cube, Space Patrol et Dummy Productions.


kaj lydecken animationSes formations préférées
1. Supinfocom
2. LISAA
3. Gobelins
4. La Poudrière Ecole du film d'animation
5. Sup’Infograph

D’où viennent mes derniers collaborateurs ?
LISAA, Gobelins.


"En France, les studios sont toujours à la recherche de bons animateurs sortant de l’école. Il y a donc globalement de la place pour tous les diplômés, pour peu que l’on suive une bonne formation et que l’on fasse preuve d’originalité. C’est pour cela que j’apprécie LISAA, où les professeurs laissent une grande part de créativité aux étudiants. La diversité des projets de fin d’année témoigne de cette politique. Les étudiants sont plus cadrés à Supinfocom, mais cela n’enlève rien à la qualité de l’enseignement dispensé par cette école, la plus connue, qui fait rêver tous les jeunes dessinateurs. S’il est difficile d’intégrer Gobelins, son cursus forme d’excellents animateurs. Celui-ci est toutefois plus dirigé vers l’animation 2D, même si on y apprend aussi la 3D. Cette spécialité ainsi que les effets spéciaux sont en revanche enseignés de manière plus poussée à Sup’Infograph, l’école de création graphique qui dépend de l’ESRA [École supérieure de réalisation audiovisuelle]. J’apprécie La Poudrière en raison du fait qu’elle est orientée vers la réalisation et l’apprentissage de la gestion d’équipe."


Son conseil
"Démarchez les studios pour qu’ils pensent à vous le jour où ils lanceront un nouveau projet de film."

News - Pictos - FilmConsultez notre banc d'essai complet et tous les avis de pros sur les formations en cinéma d'animation.

Articles les plus lus

A la Une écoles spécialisées

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !