Les motifs de dérogation gagnants pour l’entrée en seconde à Paris, en 2008

Par Bruno Magliulo, publié le 21 May 2007
2 min

En 2010, au plus tard, la carte scolaire pourrait avoir vécu. Dès la rentrée 2007, le nombre de dérogations accordées a augmenté : 77% des demandes pour l’affectation en collège et 67% pour le lycée ont été accordées. Des pourcentages en nette progression par rapport aux années précédentes sachant que le but affiché étant de tendre vers 100% d’ici la rentrée de 2010. En attendant, le système mis en place en 1963 demeure en vigueur. Explication de texte.


A Paris, comme dans la plupart des autres académies, l’affectation en classe de seconde est désormais informatisée. Deux cas de figure peuvent se produire :

1. Le cas général d’une demande d’affectation en seconde générale et technologique sans particularité. Les familles doivent obligatoirement faire quatre vœux minimum, dix maximum. Un vœu correspond à l’association entre deux enseignements optionnels de détermination et un lycée ou ce couple d’options est proposé.

2. En cas de demande d’affectation dans une classe de seconde particulière à recrutement spécifique (section européenne, seconde arts appliqués, seconde médico-sociale, seconde hôtellerie, seconde techniques de la musique et de la danse…), les familles doivent obligatoirement se limiter à trois vœux maximum (ou moins si l’offre est rare). Un vœu correspond au signalement de la seconde correspondante dans un lycée qui la propose.

À titre d’exemple, voici la liste cinq motifs jugés recevables à Paris et susceptibles de déboucher sur une dérogation à la carte scolaire.
l- attribution d’une bourse ;
- proximité géographique dans le district, en fonction du domicile principal de l’élève ;
- bonification sur le premier vœu ;
- présence d’un frère ou d’une sœur dans l’établissement demandé ;
- résultats scolaires (notes obtenues au contrôle continu du diplôme national du brevet).

Pour en savoir plus : http://www.ac-paris.fr 

Articles les plus lus

A la Une seconde

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !