1. Lycées privés hors contrat : à chacun son style
Boîte à outils

Lycées privés hors contrat : à chacun son style

Envoyer cet article à un ami

Mal à l’aise dans l’enseignement "traditionnel" ? Qu’elles soient strictes ou à l’inverse adeptes de l’autogestion, certaines écoles atypiques sont capables de faire des miracles… à condition de tomber sur celle qui vous correspond.

Il en existe 148 en France, dont 19 à Paris. Comptez entre 6 000 et 7 000 € par an. Chacun a son style. À Paris, Fidès (VIIe) a la réputation d’être le plus strict, le mieux organisé aussi. Le Cours Hattemer (VIIIe) a l’avantage de l’ancienneté et d’anciens célèbres, allant… de Brigitte Bardot à Jacques Chirac (!).

Quant au Cours Lafayette, l’ambiance y est nettement plus décontractée. Caroline, 18 ans, y suit une terminale ES. La jeune fille est dans le hors-contrat depuis la seconde, son collège, le Parchamp à Boulogne (92), lui ayant refusé son passage dans cette classe. « J’aime bien ici, on peut prendre le temps de poser des questions aux professeurs », explique-t-elle. Seul problème, aucun des résultats au bac de ces établissements n’est publié par le ministère de l’Éducation nationale. Mais de toute façon, avec ou sans le bac, Caroline compte continuer en BTS (brevet de technicien supérieur). Toujours dans le hors-contrat.

À savoir 
Si vous souhaitez quitter le privé hors contrat pour rejoindre une école publique ou privée sous contrat, vous devrez passer un examen de niveau.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Dans le privé sous contrat : des formules innovantes Lycées privés hors contrat : à chacun son style