Élève dyslexique : quelles démarches pour être accompagné ?

Par Sophie de Tarlé, publié le 02 May 2013
4 min

Les démarches pour profiter des aménagements quand on est un élève dyslexique sont longues et difficiles. Il faut constituer un dossier complet. Un bilan psychométrique doit être fait avec le psychologue de l'établissement ou un neuro­psychologue en cabinet privé. Jean-François Mery, psychologue au cabinet Alios, à Lyon (69), explique : "Le jeune passe le Wisc-IV qui mesure le QI (quotient intellectuel) ou le NEPSY, un test neurologique qui permet de voir plus précisément l'origine des troubles."

Faire des bilans psychométrique et orthophonique

Autre étape : s'adresser à un médecin afin qu'il prescrive un bilan orthophonique. "Par la suite, il faut contacter le médecin scolaire ou, s'il n'y en a pas, un centre référent du langage", complète Florence Coisne, présidente de l'Apedys (Association des parents d'enfants dyslexiques) Nord-Pas-de-Calais.

Mettre en place un PAI (projet d'accompagnement individualisé)

Le dossier entre les mains, c'est ce médecin qui met en place un PAI (projet d'accompagnement individualisé). Il verra avec la famille la marche à suivre, en particulier avec la MDPH (maison départementale des personnes handicapées).

Pour les examens : nécessité de passer par le rectorat

S'il n'est pas forcément nécessaire de passer par le rectorat pour un aménagement de la scolarité, cette démarche est en revanche obligatoire pour passer un examen. C'est pourquoi il faudra, dès la classe de seconde, remplir un dossier à télécharger sur le site de la MPDH et l'envoyer au rectorat en passant par le médecin scolaire. Attention à ne pas attendre le dernier moment. À Paris, par exemple, les demandes doivent être déposées avant le 31 décembre.

Définir une stratégie d'apprentissage avec vos profs

Parlez-en aussi à vos profs. C'est avec eux et le médecin scolaire que vous vous mettrez d'accord sur la stratégie d'apprentissage la plus efficace. Car ces mesures sont décidées au cas par cas. Odile Golliet, auteur de "Dys/10, le parcours de mon enfant dyslexique" (Jacques André Éditeur) conseille : "Il faut apprendre à utiliser tous ses sens, sa mémoire visuelle, auditive et même le toucher si le fait de manipuler des objets peut aider."

Jason, 19 ans, qui a eu son bac S en 2012, raconte : "Peu à peu, j'ai compris qu'écrire sur une feuille blanche sans carreaux m'aidait beaucoup à mémoriser. De plus, cela me force à écrire droit." Jason conseille d'apprendre ses cours en récitant à voix haute pour solliciter sa mémoire auditive.

Mais, comme l'affirme Florence Coisne : "La famille joue aussi un rôle énorme, car il faut du temps et beaucoup d'énergie pour aider l'élève à faire ses devoirs, lui lire les énoncés, le faire réciter." Enfin, restez confiant. Certains dyslexiques célèbres, comme Mika (le chanteur, NDLR), on trouvé leur voie. Vous devriez aussi trouver la vôtre.


Paul, en BTSA aquaculture : "Dyslexique, j'avais pris l'habitude de travailler deux fois plus que les autres"
Dès le primaire, Paul a eu du mal à écrire et à lire. Surtout, il avait de gros problèmes d'orthographe. "Mais pas en calcul", souligne-t-il. Reconnu dyslexique, Paul a bénéficié d'un tiers-temps dès le primaire.
Durant sa scolarité, les profs se sont montrés particulièrement attentifs. En quatrième, il passe son brevet, qu'il obtient avec 13/20 de moyenne ; puis, il bifurque en lycée agricole. 
Premier de sa classe à partir du lycée agricole 
Mais, une fois en seconde professionnelle, à sa grande surprise, il devient premier de la classe. "J'avais pris l'habitude de travailler deux fois plus que les autres pour arriver aux mêmes résultats", dit-il. Paul a aussi appris à se connaître. Ainsi, durant les contrôles, il utilise un "Time Timer", un outil qui l'aide à gérer son temps. 
Porté par ses excellents résultats au bac pro GMNF (gestion des milieux naturels et de la faune), il s'est inscrit en BTSA (BTS agricole) aquaculture, et a bien l'intention de continuer ses études. 


 

droitsPOUR ALLER PLUS LOIN
A découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Le guide Piau : les droits des élèves et des parents d'élèves", par Valérie Piau, avocate en droit de l’éducation au cabinet-piau.fr



Articles les plus lus

A la Une seconde

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road