1. Lycée
  2. seconde
  3. Facebook : être ou ne pas être ami avec ses profs ?
  4. Ils sont “amis” sur Facebook : un élève et un enseignant racontent
Témoignage

Ils sont “amis” sur Facebook : un élève et un enseignant racontent

Envoyer cet article à un ami

Comme plus de 40 % des 14-24 ans en France, vous avez un compte sur Facebook. Et vous vous êtes aperçu que certains de vos enseignants aussi ! Quelle attitude adopter si vous êtes amené à les croiser sur le réseau ? Est-il recommandé de s’en faire des “amis” ? Zoom sur les avantages que cela peut vous procurer, à condition de respecter un code de bonne conduite !

Florian, 17 ans, élève en première STG à Brochon (Côte d’Or), est “ami” avec son enseignant de SVT (sciences et vie de la Terre), Jean-Yves Salin. Chacun explique comment il envisage cette relation virtuelle et les limites qu’il lui fixe.


Ce qu'en pense Florian, en première STG


“J’ai accepté sans hésiter la demande d’amitié que M. Salin nous a envoyée en début d’année scolaire. C’est le seul professeur avec lequel je suis en contact sur Facebook. Les élèves ont un rapport particulier avec lui, c’est un super-prof, très sympa. Je n’aurais pas eu l’idée de le faire avec un autre. D’ailleurs, aucun autre enseignant n’a fait ce genre de démarche. Personne n’est dupe, nous sommes ‘amis’, juste comme ça, pour s’amuser. Il n’y a aucune confusion, je regarde un peu son statut et ses photos. Je me contente de suivre son actualité de musicien, j’ai pu assister à l’un de ses concerts. Je ne lui ai jamais envoyé de message ni publié sur son ‘mur’, si ce n’est ‘liker’ un événement musical. Mais chacun sait rester à sa place.”


Ce qu'en pense Jean-Yves Salin, son professeur de SVT


Je suis sur Facebook depuis quelques années, et l'énorme intérêt est que je suis en contact avec plein d'anciens élèves : j'ai une sorte de suivi et je les sollicite parfois pour des renseignements sur les poursuites d’études demandés par les élèves. J'ai remarqué, au fil des années, que les élèves sont très contents, fiers peut-être, d'avoir un prof comme ‘ami’. Mais personne n'est dupe, je ne suis pas leur pote ! Personnellement, je n'ai jamais eu de souci style harcèlement, insulte ou autre. Mais j'évite de mettre des infos ou des photos trop personnelles sur le ‘mur’. En revanche, il m’est arrivé de tomber sur un commentaire peu flatteur sur un collègue ou le lycée… C’est très gênant ! Heureusement, ce n'est pas fréquent. Mais je suis conscient que je peux me permettre de faire ça parce que je travaille dans un chouette lycée où les élèves ne posent globalement pas de problème.”

Pour aller plus loin : CV et lettre de motivation : quand on bénéficie d’une recommandation / Facebook, Twitter, CV en ligne… Soignez votre réputation en ligne / Réseaux sociaux : 5 conseils pour réussir son passage de Facebook à LinkedIn et Viadéo / Je suis Facebook dépendant : comment ne pas en pâtir dans ma vie de collégien / Comment utiliser Facebook dans votre recherche d'emploi

Sommaire du dossier
Retour au dossier Être ami avec ses professeurs sur Facebook : les précautions à prendre Ils sont “amis” sur Facebook : un élève et un enseignant racontent